Économie – Social

Le quotidien bouleversé des salariés de F2R

Par Alexandra du Boucheron, France Bleu Berry vendredi 16 octobre 2015 à 4:00

- Alexandra du Boucheron

Les salariés de F2R seront fixés aujourd'hui sur le sort de l'entreprise. Délibéré du tribunal de commerce de Châteauroux prévu vers 16h. Depuis le 1er avril 2014, ils vivent au rythme du redressement judiciaire sur le site de Diors. Ils ont continué à travailler malgré l'inquiétude. Portraits.

Blocage de l'usine de Diors, opérations escargot, rassemblements, défilés : ces dernières semaines, des centaines de salariés de F2R ont tenté de mettre la pression pour sauver le dernier fabriquant de jantes en aluminium en France. La reprise ou la liquidation ? Le tribunal tranchera ce vendredi.  Deux candidats sont en lice, le groupe Arche et TM France. Ce dernier semble favori mais les salariés n'en veulent pas. 

Dix-huit longs mois

L'entreprise est en redressement judiciaire depuis dix-huit mois. Dix-huit longs mois. Alexandra du Boucheron a rencontré trois salariés pour qui la vie a peu à peu basculé dans l'inquiétude. Reportage.

Les témoignages de Serge, Eric et Christophe

Eric (gauche) et Serge (droite)  - Aucun(e)
Eric (gauche) et Serge (droite) - Alexandra du Boucheron

On essaye de ne pas polluer la vie de famille - Jean-Pierre, salarié de F2R

Jean-Pierre a 57 ans, dont 37 passés chez F2R. Il travaille au Service qualité, il est chargé des expertises sur les roues avant la production. Sa vie à l'usine et sa vie à la maison sont bouleversées.

Jean-Pierre travaille depuis 37 ans chez F2R

Jean-Pierre (3e en partant de la gauche) et ses collègues, mobilisés - Aucun(e)
Jean-Pierre (3e en partant de la gauche) et ses collègues, mobilisés - Alexandra du Boucheron