Infos

Le ras-le-bol de certains salariés des magasins Lidl

Par Jeanne-Marie Marco et Mathias Kern, France Bleu Gironde jeudi 27 février 2014 à 13:31 Mis à jour le jeudi 27 février 2014 à 15:55

Une cinquantaine de salariés de Lidl rassemblés sur le site de Cadaujac
Une cinquantaine de salariés de Lidl rassemblés sur le site de Cadaujac © Radio France

Près de cinquante salariés des supermarchés discount Lidl ont manifesté devant la plateforme de Cadaujac, en Gironde, ce jeudi matin. Les syndicats dénoncent des conditions de travail dégradées et la pression grandissante de la direction allemande.

C’est un mouvement de grève à l’appel de plusieurs syndicats, CGT, CFDT, UNSA et FO.

Ils dénoncent un problème de sécurité dans l’entreprise et manque d’évolution pour les caissières. La direction préférerait, selon les grévistes, se débarrasser des salariés que de verser des primes d’ancienneté.

La sécurité laisse à désirer

Les grévistes ont encore en mémoire la chute mortelle d’un homme depuis le toit de l’entrepôt Lidl à Cadaujac en janvier dernier. La victime faisait partie d’une entreprise extérieure, mais sur le toit, la sécurité laissait à désirer, il n’y avait pas de filets de protection.

Il manque aussi de vigiles pour assurer la protection des magasins, disent les salariés en grève. Tous les soirs, ils quittent les supermarchés avant le personnel. Des délégués syndicaux ont été reçus par la direction ce jeudi matin. 

Le magasin Lidl de Cadaujac - Radio France
Le magasin Lidl de Cadaujac © Radio France
 

Natasha, employée chez Lidl : "Même si on est que caissière, on doit tout gérer."

Partager sur :