Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Le relance éco à Cherbourg : l'aéroport devra faire sans les avions des commémorations du D-Day

-
Par , France Bleu Cotentin

La relance économique dans la Manche concerne tous les secteurs d'activité. Le département compte un seul aéroport. Il a tourné au ralenti durant la crise, mais le site n'est pas menacé. Entretien avec son directeur.

Le hall de l'aéroport de Cherbourg-Maupertus a été adapté à la nécessaire distanciation physique.
Le hall de l'aéroport de Cherbourg-Maupertus a été adapté à la nécessaire distanciation physique. - Julien Alcacer

A la pointe du Cotentin , l'aéroport de Cherbourg-Maupertus est géré par le groupe Edeis. Outil de développement du territoire, il a vu son activité considérablement ralentir en ce printemps, mais son directeur, Julien Alcacer se veut rassurant : l'aéroport n'est pas menacé.

Quelle a été l'activité durant les 2 mois de confinement sur l'aéroport de Cherbourg-Maupertus?

Julien Alcacer : Elle a été très limitée mais Edeis a mis le site en situation d'assurer les missions de service public, à savoir l'accueil des vols sanitaires et des vols importants pour les entreprises du Cotentin. Nous avons ainsi accueilli des vols pour des transports d'organes ou encore de l'hélicoptère de la sécurité civile.

Depuis la sortie du confinement, comment se matérialise la reprise de l'activité?

JA : Depuis le 11 mai, nous avons une reprise d'activité liée à la réouverture de l'aéro-club présent sur le site, et sur la reprise de l'aviation d'affaire. Quant aux charters, il devait y en avoir 12 cette année. Le premier à destination de l'Egypte en mars dernier a eu lieu. En revanche, les charters prévus entre avril et juin ont été reportés à l'année 2021 par les agences de voyage. Ceux prévus en septembre et octobre sont pour l'instant, toujours maintenus.

Fin mai début juin, les mouvements d'avions liés aux commémorations du débarquement représentent une part très importante de l'activité. Vous allez devoir vous en passer?

JA : Effectivement, il n'y aura pas d'avions cette année, en lien avec ces célébrations qui sont annulées. C'est un gros manque à gagner pour l'aéroport cependant, Edeis met tout en place pour garantir la poursuite d'activité sur l'aéroport de Cherbourg-Maupertus, et la pandémie de Covid-19 ne remet pas en cause la vie du site, ni l'effectif de personnel sur les lieux. 

La relance éco à Cherbourg : l'aéroport redécolle en douceur

Choix de la station

À venir dansDanssecondess