Économie – Social

Le sarcophage de la centrale nucléaire de Tchernobyl est un peu vauclusien

Par Aurélie Lagain et Jérémy Marillier, France Bleu Vaucluse et France Bleu mercredi 30 novembre 2016 à 11:07

Sacrophage de Tchernobyl
Sacrophage de Tchernobyl © Maxppp - Olivier Corsan

L'entreprise Moscatelli à Sorgues a fabriqué le réseau de ventilation et travaillera à l'étanchéité finale du sarcophage qui recouvre depuis mardi la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Le grand sarcophage qui recouvre depuis mardi la centrale de Tchernobyl a été en partie fabriqué à Sorgues !

C'est un immense dôme de 160 mètres de long et 100 mètres de haut. Il doit protéger et empêcher les fuites radioactives pour les 100 prochaines années à Tchernobyl.

Ce sont des Français qui l'ont réalisé : Bouygues et Vinci. Ces deux groupes ont choisi une entreprise de Sorgues, Moscatelli, pour fabriquer l'ensemble du réseau de ventilation de ce dôme.

"1,5 km de gaines" - Jean Leddet, Moscatelli

C'est un chantier de deux ans et demi pour Moscatelli, précise son directeur Jean Leddet. Il représente plus de quatre millions d'euros pour un chiffre d'affaires de huit millions par an. "Ça représente 1,5 km de gaines de ventilation en acier inoxydable plus les supports sismiques qui permettent de maintenir ces gaines de ventilation. Ce sont 150 tonnes de gaines fabriquées ici à Sorgues et de l'ordre de 300 tonnes de supports."

Jean Leddet avec Jérémy Marillier

Mais il ne s'agit pas là que d'installations de la ventilation. Moscatelli a décroché "un nouveau marché en développant, les dispositifs qui permettent de fixer la membrane d'étanchéité qui va assurer le confinement final de l'enceinte, dernière opération menée à Tchernobyl entre décembre 2016 et juin 2017."

Partager sur :