Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Secours populaire de La Souterraine fait une braderie solidaire pour les oubliés des vacances

-
Par , France Bleu Creuse

Avant sa fermeture estivale, le Secours populaire de La Souterraine vient d'organiser une braderie-portes ouvertes, dont une partie des bénéfices va à son opération "Vacances pour tous". Vêtements pour bébés, livres, vaisselle et meubles à petits prix : la vente fait le bonheur des chineurs.

Une partie des fonds récoltés par le Secours populaire de la Souterraine permets à des bénéficiaires de partir en vacances
Une partie des fonds récoltés par le Secours populaire de la Souterraine permets à des bénéficiaires de partir en vacances © Radio France - Céline Autin

La Souterraine, France

Dans les rayons du Secours populaire de La Souterraine, les prix donnent le tournis : 50 centimes pour des plats, des livres, 1 euros les vêtements, 10 euros des tables basses ... le tout en excellent état. L'association vient d'organiser une grande braderie-portes ouvertes avant sa fermeture estivale, dont une partie des bénéfices va à l'opération "Vacances pour tous".

Les objets d'occasion, de plus en plus prisés

Avec de tels prix, les clients ne se privent pas, comme Awa. Elle vient d'avoir un petit garçon et cherche des vêtements pour lui : "On peut toujours se faire plaisir et trouver des choses intéressantes." Pour preuve, elle repart avec plusieurs articles pour cinq euros. "Ça marche beaucoup au coup de cœur, souligne Anne, bénévole au rayon vaisselle. Les gens ne viennent pas forcément pour acheter, et puis ils voient quelque chose qui leur plaît, pas cher, alors ils se laissent séduire."

Awa en pleine discussion avec une bénévole du Secours populaire de La Souterraine - Radio France
Awa en pleine discussion avec une bénévole du Secours populaire de La Souterraine © Radio France - Céline Autin

Même son de cloche chez Jacqueline, une habituée de la boutique : "Je suis venue trouver des rubans, il n'y en avait pas, mais je viens de c=tomber sur une valise, en très bon état, je repars avec !" La retraitée, qui connaît bien les bénévoles, peut même compléter sa collection de livres San Antonio. Et elle garde l’œil ouvert sur toutes les pépites qui peuvent lui tomber sous la main : "J'achète beaucoup de 33 tours, qui sait, un jour peut-être que mes enfants pourront les revendre", sourit-elle.

Avant, on avait peur du quand-dira-t-on, aujourd'hui les regards ont changé sur les friperies. Michelle, une cliente

Chez Michelle, l'achat de vêtements de seconde main est un choix conscient et militant : "ça fait 30 ans que je m'habille comme ça ! s'exclame cette retraitée originaire de Paris. C'est plus valorisant pour moi, pour ceux qui donnent les vêtements, et pour les associations. Avant, on avait peur du quand-dira-t-on, aujourd'hui les regards ont changé sur les friperies. Et je ne veux pas m'habiller avec des vêtements qui viennent de l'autre bout du monde, c'est une aberration écologique" 

Le Secours populaire de La Souterraine va mieux

Voilà de quoi réjouir les bénévoles du Secours populaire de La Souterraine. En avril dernier, ils avaient tiré la sonnette d'alarme et lancé un appel urgent aux dons. Grâce à la générosité de plusieurs donateurs, "l'antenne va mieux aujourd'hui", explique Dominique Guédon, bénévole. Les braderies et les lotos organisées jusqu'ici ont également permis de rassembler de l'argent pour ses différentes opérations.

L'une d'entre elles, "Vacances pour tous", est justement financée en partie par cette braderie-portes ouvertes. "Ça nous permet d'envoyer 37 personnes de La Souterraine au bord de la mer, pour deux jours, souligne Dominique Guédon. Et on commence déjà à penser aux achats de Noël !"

En attendant Noël, le Secours populaire de La Souterraine ferme ses portes pour des vacances bien méritées. Réouverture le 16 août prochain.