Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le secteur charpente - couverture s'inquiète pour l'avenir et veut attirer des apprentis et des stagiaires en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Pour tenter d'attirer de futurs charpentiers et couvreurs, la fédération du bâtiment de la Mayenne vient de dresser une liste de vingt entreprises mayennaises prêtes à former des stagiaires ou des apprentis, en partenariat avec le lycée professionnel Gaston Lesnard de Laval.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Julio PELAEZ

Laval, France

Le secteur charpente - couverture recrute. Le nombre de jeunes formés chaque année aux métiers de couvreurs et charpentiers en Mayenne est en baisse : seuls six couvreurs mayennais formés cette année, une dizaine de charpentiers, trois en apprentissage. Les classes sont peu remplies, entre 29% et 53% de taux de remplissage en dernière année de CAP ou Brevet Professionnel, c'est peu, et cela risque de poser problème pour remplacer les départs à la retraite dans quelques années. 

"On manque de personnes qualifiées."

"Nous avons quelques CV qui nous arrive sur le bureau mais on manque de personnes qualifiées, de gens qui ont été formés au CAP, BEP et BP", raconte Guillaume Chabrun. Il emploie trente salariés dans son entreprise de charpente-couverture à Montsûr.

Attirer de nouveaux apprentis

Alors pour tenter d'attirer de futurs charpentiers et couvreurs, la fédération du bâtiment de la Mayenne vient de dresser une liste de vingt entreprises mayennaises prêtes à former des stagiaires ou des apprentis, en partenariat avec le lycée professionnel Gaston Lesnard de Laval.

"Rediriger certains jeunes plutôt vers les lycées professionnels et les apprentissages."

"Ce sont des secteurs qui ne sont pas assez valorisés, il y a quand même de très beaux ouvrages qui sont réalisés, nous aussi on fait aussi des chantiers écoles de façon à garder les élèves motivés tout au long de leur formation. Mais effectivement il y a eu beaucoup de jeunes dirigés sur le lycée général et technologique, et beaucoup moins sur le lycée professionnel. La réforme actuelle aura tendance, on l'espère, à rediriger certains jeunes plutôt vers les lycées professionnels et les apprentissages. On espère avoir un peu d'élan par rapport à toute cette communication qui est en train de se faire sur l'apprentissage. Maintenant on voit que les entreprises prennent ce créneau là à cœur, et donc on espère pouvoir attirer de plus en plus de jeunes", selon Denis Duchen, le directeur délégué du lycée professionnel Gaston Lesnard de Laval.

La liste des entreprises mayennaises qui souhaitent former des apprentis et des stagiaires. - Radio France
La liste des entreprises mayennaises qui souhaitent former des apprentis et des stagiaires. © Radio France - Charlotte Coutard
La liste des entreprises mayennaises qui souhaitent former des apprentis et des stagiaires. - Radio France
La liste des entreprises mayennaises qui souhaitent former des apprentis et des stagiaires. © Radio France - Charlotte Coutard

Selon la fédération du bâtiment, un jeune formé, motivé, et qui sait bien se comporter, est sûr à 100% de trouver du travail dans ce secteur.

Choix de la station

France Bleu