Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Le secteur des travaux publics repart doucement dans l'Indre et attend le second tour des municipales

-
Par , France Bleu Berry

Un chiffre d'affaire en recul de 45% sur le mois de mai : la société de travaux publics SETEC, basée à Diors, a subi durement la crise comme tout le secteur. Si la reprise est plutôt bonne, l'épaisseur du carnet de commande pour les mois à venir inquiète son directeur Christian Bodin.

Christian Bodin fait le point sur la situation à la SETEC, et plus largement pour l'économie indrienne
Christian Bodin fait le point sur la situation à la SETEC, et plus largement pour l'économie indrienne © Radio France - Régis Hervé

Christian Bodin, le directeur de la SETEC société de travaux publics basée à Diors, fait le point sur la situation de l'entreprise alors que les temps sont durs dans beaucoup de secteurs en Berry. Lui est partagé :"La reprise elle ne se passe pas trop mal, mais aujourd'hui ce qui nous inquiète, c'est l'avenir. Le carnet de commande, fin mai était 40% inférieur à celui de l'année dernière. Le risque c'est que le second semestre soit plus compliqué pour le secteur des travaux publics." 

Par ailleurs, le report du second tour des municipales a jeté un flou supplémentaire, puisque les municipalités sont des commanditaires importants. "Il y a eu la crise, et puis ce délai allongé pour la mise en place pour les conseils municipaux et communautaires. Donc il ne va rien se passer avant le mois de septembre." Pour autant, il espère ne pas toucher aux emplois."Aujourd'hui on fait appel à du personnel intérimaire. Au moindre coup de mou on pourra revenir en arrière. On a du personnel de qualité, on va essayer de le préserver."

Christian Bodin nous parle de la situation de sa société, la SETEC, et du contexte économique général dans l'Indre

Tout ce qui était présenté comme un handicap dans l'Indre, aujourd'hui c'est un point positif

Christian Bodin enfile aussi sa casquette de président de l'agence d'attractivité de l'Indre pour présenter une campagne de communication dans le métro parisien. "On va être présent sur 300 affiches présentes sur le quai du métro avec des clins d'oeil sur le télétravail, ou encore le prix du foncier. [...] En gros le message, ce sera venez visiter, et restez après quoi."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu