Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Bourgogne : l'emploi dans le secteur secteur vini-viticole se porte bien selon l'INSEE

-
Par , , France Bleu Bourgogne

L'emploi dans le secteur secteur vini-viticole se porte bien selon l'INSEE, qui vient de réaliser une étude sur le sujet. C'est d'autant plus vrai dans notre région, où les emplois liés au vin représentent par exemple un emploi sur cinq à Beaune.

Les auteurs de l'étude de l'INSEE sur la filière vini-viticole et l'emploi
Les auteurs de l'étude de l'INSEE sur la filière vini-viticole et l'emploi © Radio France - Soizic Bour

Dijon, France

Où en est l'emploi dans le secteur vini-viticole en Bourgogne Franche Comté ? C'est la question à laquelle ont voulu répondre l'INSEE de Bourgogne-Franche-Comté et la DRAAF, la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt.

Ils viennent de publier une étude qui se concentre sur la filière vini-viticole dans le bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura. Ce bassin représente 51 500 hectares de vignes, soit 7 % de la surface viticole de la France, avec des vins du Rhône, de Saône-et-Loire, de Côte-d'Or et de l'Yonne.

Un secteur vini-viticole qui résiste mieux face à la crise

Et autant d'emplois qui vont avec, de la fabrication à la commercialisation du vin, en comptant aussi les emplois saisonniers et non salariés . La filière viticole a augmenté de 7 % entre 2011 et 2015 alors que dans les autres secteurs, à la même période, il avait baissé de 1 %.

Le bassin représente 30 000 emplois dans la filière viticole, répartis entre les salariés permanents, les saisonniers et les dirigeants d'entreprises agricoles.

Et si la filière se porte si bien, c'est d'abord grâce à la progressive professionnalisation des exploitations, autrement dit les entreprises viticoles se désengagent progressivement du modèle familial traditionnel au profit du salariat.

Autre explication : l'exportation

La deuxième raison de cette pérennité de l'emploi dans le domaine du vin, c'est l'exportation. Et malgré les mauvaises conditions climatiques de cet hiver comme la grêle et la pluie ou la sécheresse cet été, le secteur vini-vitivole dans le bassin a moins souffert que d'autres secteurs d'activités.

L'étude de l'INSEE est à lire ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu