Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le Sénonais peine à recruter des cadres

lundi 30 avril 2018 à 19:45 Par Denis Souilla et Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Le Sénonais est la seule zone du département de l'Yonne qui gagne chaque année des habitants. Pourtant, il reste parfois compliqué d’y faire venir les touristes ou encore d’y recruter des cadres.

Le marché couvert de Sens
Le marché couvert de Sens - Creative Commons - René Boulay

Sens, France

Sens et sa périphérie est la seule zone du département de l'Yonne qui gagne chaque année des habitants. Cependant, pour l'activité économique, il est quelques fois compliqué d’y faire venir les touristes ou encore d’y recruter des cadres, comme nous l'avons constaté dans des entreprises industrielles du Sénonais.

Difficile de faire venir et de recruter des cadres dans le Sénonais

Un déficit de notoriété mais une qualité de vie

Ce responsable de site le reconnaît, durant le recrutement, "quand on leur dit que c'est à Sens, les gens ne connaissent pas". Ce déficit de notoriété existe mais il n'est pas le seul responsable dans la difficulté de faire venir des cadres dans les entreprises. "C'est plutôt sur la taille de la ville, environ 30 000 habitants que l'on doit insister" explique Lauriane Malnoury, DRH chez Technip FMC. "On doit insister sur la qualité de vie ici à Sens."

Proposer des services en plus aux cadres

Pour attirer ces cadres, les entreprises doivent proposer des petits plus. Technip FMC est locataire à l’année d’une dizaine d’appartements, mis à disposition pour quelques mois. Carine Theret en a bénéficié et reconnaît un réel avantage. "Le jour de mon arrivée à Sens, j'avais rendez-vous avec une personne qui m'a ouvert les portes d'un appartement prêté par l'entreprise, pouvant accueillir mes enfants et moi-même. Il était superbement équipé, avec des services aussi au quotidien." En effet, des entreprises proposent en effet aux cadres recruter du ménage ou le lavage de linge.

Autre proposition, cette fois chez Tubauto, l’accompagnement du conjoint pour retrouver du travail. "On a eu l'occasion de le faire avec un collaborateur qui est venu avec femme et enfants" explique Émeline Gautier-Viot, DRH chez Tubauto. "C'était un cadre d'un certain niveau à qui on a proposé effectivement l'accompagnement d'un cabinet de placement pour son épouse. On sait que cela peut déclencher un accord du collaborateur et qu'effectivement on a très envie qu'il vienne chez nous" conclut-elle. Certains cadres, souvent les plus jeunes, continuent aussi d’habiter Paris et viennent travailler tous les jours à Sens.