Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le site Alstom d'Ornans va fabriquer les moteurs des futurs bus électriques de la RATP

-
Par , France Bleu Besançon

Le site Alstom d'Ornans (Doubs) va fournir les moteurs des futurs bus électriques de la RATP, qui rouleront à Paris et en Ile-de-France. La première commande porte sur cinquante bus, pour une production en série à partir de fin 2019.

Le futur bus électrique de la RATP à Paris et en Ile de France, baptisé Aptis.
Le futur bus électrique de la RATP à Paris et en Ile de France, baptisé Aptis. - DR Alstom

C'est une bonne nouvelle pour le site Alstom d'Ornans, dans le Doubs : il va fabriquer les moteurs des futurs bus électriques de la RATP, qui rouleront à Paris et en Île-de-France. Le groupe a été choisi, avec deux autres attributaires, pour le plus gros appel d'offres européen de bus électriques. Ce nouveau véhicule, baptisé Aptis, est présenté par le groupe comme "la solution de mobilité 100% électrique conçue par les équipes d'Alstom".

La première tranche de la commande prévoit de fournir cinquante bus Aptis de douze mètres, pour renouveler une partie du parc du réseau francilien. Alstom prévoit une production en série à partir du troisième trimestre 2019.

Sept sites d'Alstom concernés, dont Ornans

La fabrication et les essais des bus seront réalisés sur deux sites alsaciens, à Hangenbieten et Reichshoffen, alors que le site d'Ornans est choisi pour concevoir les moteurs. Quatre autres usines sont concernées : Saint-Ouen pour l'intégration système, Tarbes pour la traction, Villerubanne pour les composants électroniques de la chaîne traction et Vitrolles pour les solutions de recharge.

Le président d'Alstom en France, Jean-Baptise Eyméoud, réagit dans un communiqué : "Nous sommes très fiers de contribuer à faire de la région Ile-de-France une référence mondiale du transport public urbain propre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu