Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Betclic mise sur Bordeaux et déménage son siège de Paris et son bureau de Londres

vendredi 27 octobre 2017 à 10:10 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Betclic va se délocaliser dans le quartier des Bassins à Flots à Bordeaux au printemps 2018. Dans les bagages de la société de paris sportifs en ligne, 150 emplois, des salariés qui déménageront du siège social de Paris et du bureau de Londres.

Nicolas Béraud fondateur de Betclic
Nicolas Béraud fondateur de Betclic © Maxppp -

Après le géant de jeu vidéo Ubisoft, c'est au tour de Betclic, un des leaders européens de paris sportifs en ligne, de choisir de s'implanter à Bordeaux. Ce sera pour avril 2018 dans le quartier des Bassins à Flots. 150 emplois seront ainsi transférés du siège social à Paris, à Bordeaux, ainsi que du bureau de Londres, à Bordeaux.

Bordeaux plutôt que Londres ou Paris

Le choix de Bordeaux s'est fait naturellement, pour relancer l'entreprise et regrouper les équipes, Nicolas Béraud fondateur de la société en 2005, avant de la quitter et d'en reprendre les rênes début 2017. Il y avait fait ses études et "à Paris, le prix de l'immobilier est trois fois plus cher qu'à Bordeaux, et à Londres, il y a trop d'incertitudes avec le Brexit".

Nicolas Béraud, fondateur de Betclic "Bordeaux plutôt que Londres à cause des incertitudes liées au Brexit"

Présent dans une vingtaine de pays en Europe

Betclic va investir un bâtiment de 3500 m2. 150 salariés des services marketing, finances et ressources humaines sont concernés par ce transfert. Mais il y aura aussi des recrutements locaux de salariés spécialisés dans l'intelligence artificielle, le mobile ou le marketing. L'objectif est de doubler la taille de l'entreprise d'ici 5 ans. Elle compte aujourd'hui 450 personnes un peu partout en Europe. Et Betclic n'exclut pas devenir sponsor des Girondins de Bordeaux mais aussi de travailler avec l'Union Bordeaux Bègles.

D'autres implantations à venir

Cette implantation de Betclic est "le fruit d'une volonté politique d'attirer les industries créatives et le résultat de l'attractivité de Bordeaux" a expliqué Virginie Calmels l'adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'économie, "fière de son bilan en 3 ans, de passer de 1000 emplois net créés à 8000". Elle promet d'autres annonces d'implantations d'entreprises dans les semaines qui viennent derrière ces "locomotives que sont Betclic ou Ubisoft".

Virginie Calmels adjointe au maire de Bordeaux "un environnement business friendly"