Infos

Le site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau désormais aux mains de la ville de Tours !

Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine mercredi 30 novembre 2016 à 17:59

Préfet, délégué interministériel et maire sur le site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau
Préfet, délégué interministériel et maire sur le site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau © Radio France - Annabelle Wanecque

Un nouveau quartier va bientôt sortir de terre en plein coeur de Tours. L'Etat a officiellement signé ce mercredi la cession à la ville du site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau, 8 hectares au sud de la rue du Plat d'Etain entre les quartiers Rabelais et Maryse Bastié.

Près de 600 logements vont se construire sur le site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau, en plein coeur de Tours. Des commerces et des entreprises vont aussi s'installer sur ces 8 hectares. Un grand parc d'un hectare va également traverser ce nouveau quartier qui sortira de terre d'ici 5 ans.

Thierry Repentin, le délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, est venu lui-même signer cet acte notarié, un an après être venu signer un premier protocole d'accord. Il a ainsi acté l'engagement de l'Etat, qui a cédé ces anciens terrains du ministère de la défense 42% moins cher que les prix du marché !

Une décote qui est en fait une contrepartie

LEtat demande aux communes de plus de 3500 habitants d'avoir 20% de logements sociaux, et depuis une loi de 2013, il peut donc les y aider très concrètement quand ces communes ont de tels projets sur des terrains lui appartenant, comme ici sur le site de ces anciennes casernes. L'Etat peut vendre à des prix bien inférieurs à ceux du marché, 2 millions 700 000 euros en l'occurrence pour ces 8 hectares situés en plein coeur de Tours, alors que leur valeur est largement supérieure à 4 millions d'euros. C'est du au projet lui-même, près de 600 logements sont prévus, 10% seront des logements sociaux locatifs, 10% seront en accession sociale à la propriété.

Maire, délégué interministériel et préfet signent la cession officielle du site à la ville de Tours - Radio France
Maire, délégué interministériel et préfet signent la cession officielle du site à la ville de Tours © Radio France - Annabelle Wanecque

Après ce cadeau, cette chance historique pour Tours comme l'a qualifié le délégué interministériel à la mixité sociale, il faut maintenant que la ville fasse sortir de terre un quartier entier. Près de 600 logements donc, mais aussi des commerces et des équipements publics. Autant de bâtiments qui vont s'organiser autour d'un parc central d'un hectare. Pour cela, les murs de plus de 3 mètres de haut dont les tourangeaux ont pris l'habitude vont être abattus. Mais il y aura encore des traces du passé militaire du site, certains bâtiments vont être conservés.

Les travaux vont pouvoir commencer

Toute l'année prochaine va donc être consacré aux travaux de déblaiement et de dépollution sur ce site des anciennes casernes Beaumont-Chauveau. Les premiers bâtiments devraient sortir de terre en 2019. La fin des travaux est prévu pour 2022/2023.

La mairie de Tours vise maintenant un autre site, celui du Hallebardier près du Palais des Sports dans le quartier du Sanitas. Un site appartenant au ministère de l'Education nationale, et que la ville aimerait donc bien, là aussi, récupérer à bas prix. "J'ouvre le dossier cet après-midi" a dit ce mercredi le maire Serge Babary.

Partager sur :