Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le site Hop!, filiale d'Air France à Morlaix, serait menacé selon les syndicats

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Les syndicats et les élus redoutent la fermeture du site Hop! de Morlaix, alors qu'Air France annonce la réduction de 40 % de ses vols en France.

Avion de la compagnie Hop !
Avion de la compagnie Hop ! © Radio France - Benjamin Fontaine

L'intersyndicale de Hop! s'inquiète à Morlaix. Les syndicats de la filiale d'Air France, spécialisée dans les vols régionaux redoutent 40 % de suppressions d'emploi et la fermeture de plusieurs sites. Le site finistérien, chargé de la maintenance de la flotte Bombardier, pourrait être concerné. Environ 300 personnes y travaillent. Une fermeture redoutée aussi par la maire divers droite de Morlaix, Agnès Lebrun. 

ECOUTEZ Agnès Lebrun, maire de Morlaix

Impact environnemental

Ce n'est pas la première fois que les syndicats s'inquiètent d'une possible fermeture, mais là, leurs doutes sont renforcés par les dernières annonces de la maison-mère : Air France-KLM annonce vouloir réduire de 40 % son offre sur les vols nationaux français d'ici à 2021, suite aux engagements demandés par l'Etat contre un soutien financier de sept milliards d'euros. L'Etat demande à ce que la compagnie améliore sa rentabilité et son impact environnemental, tout en entamant une réflexion sur son réseau en France.

Le patron d'Air France, Ben Smith, confirme "la fermeture de destinations, lorsqu'il y a une alternative ferroviaire à moins de 2h30 et lorsque ce service n'alimente pas le hub de Roissy-Charles-De-Gaulle". La compagnie accuse une perte nette d'1,8 milliard d'euros au premier trimestre.

Transavia, la compagnie à bas coût d'Air France pourrait reprendre les vols de Hop! au départ d'Orly, mais elle "ne va pas reprendre toutes les lignes de Hop!, donc il y aura un abandon de certaines lignes", estime Joël Rondel, secrétaire du CSE, le comité social et économique. Il estime que 1.200 postes pourraient être supprimés sur les 2.700 actuels. Le site de Morlaix pourrait être abandonné.  La CGT d'Air France estime que 6 à 10.000 suppressions de postes pourraient être annoncées en juin dans le groupe.

La direction d'Air France entame ce jeudi des discussions avec les syndicats de pilotes d'Air France, pour transférer 300 pilotes chez Transavia.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess