Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côtes d'Armor : 400 emplois supprimés chez Nokia à Lannion

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Nokia va supprimer 1.233 emplois de sa filiale française Alcatel-Lucent. La décision a été annoncée ce lundi en CSE extraordinaire. Le site de Lannion (Côtes d'Armor) va perdre 402 postes, soit plus de la moitié de ses effectifs. Un "coup de massue" pour les syndicats.

Mobilisation des syndicats à Lannion (illustration)
Mobilisation des syndicats à Lannion (illustration) © Maxppp - DAVID ADEMAS

Le couperet est tombé ce lundi matin, lors d'un CSE (comité économique et social extraordinaire) du groupe Nokia. L'équipementier télécoms finlandais, qui veut réduire ses coûts, va mettre en oeuvre un quatrième plan social en quatre ans, depuis le rachat d'Alcatel-Lucent. 

Un tiers des effectifs français

La filiale française va perdre dès cette année le tiers de ses effectifs, 402 emplois sur 772 seront supprimés à Lannion (Côtes d'Armor), et 831 sur 2.870 à Nozay (Essonne), soit au total 1.233 suppressions de postes. La direction évoque des départs volontaires et des reclassements internes.

C'est principalement la recherche et développement qui est concernée, service qui travaille notamment à l'arrivée de la 5G. Pour l'intersyndicale, cette annonce est "une trahison, Nokia abandonne la France et le site de Lannion, réagit le délégué CFDT Bernard Trémulot. C'est incompréhensible, on est complètement assommés."

ECOUTEZ Bernard Trémulot, délégué CFDT de Nokia Lannion

De 2.000 à 370 salariés en 20 ans

Fleuron de la haute technologie française dans les années 90, Alcatel Lannion employait plus de 2.000 personnes il y a encore une vingtaine d'années. Dans quelques mois, il ne devrait plus rester que 370 salariés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu