Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le stade du Mans s'appellera MMArena au moins jusqu'à la fin juin 2021

-
Par , , France Bleu Maine

Le stade du Mans continuera à s'appeler MMArena jusqu'à fin juin 2021. Alors que le contrat de "naming" arrivait à échéance au 28 janvier, la compagnie d'assurance mancelle a décidé de prolonger jusqu'à la fin de la saison du Mans FC et du championnat National.

Le MMAréna a été inauguré en janvier 2011
Le MMAréna a été inauguré en janvier 2011 © Radio France - Alexandre Chassignon

Au Mans, le stade qui accueille notamment les matches du Mans FC à domicile continuera à s'appeler MMArena au moins jusqu'à la fin de la saison. Les MMA ont décidé prolonger leur contrat de "naming" avec la société d'exploitation du stade, Le Mans Stadium, pour une courte période de cinq mois. Probablement en attendant d'en savoir plus sur l'avenir du club, actuellement en National.

Jusqu'à la fin de la saison de football

Entrée en vigueur à l'inauguration du stade, en janvier 2011, le contrat de naming arrivait à échéance fin janvier 2021. Depuis des mois, l'assureur et le stade étaient entrés en négociation pour un éventuel renouvellement. Des négociations "compliquées" selon des sources proches du dossier, qui ont finalement abouti sur ce compromis à court terme. "MMA et Le Mans Stadium se sont accordés sur une prolongation jusqu’au 30 juin 2021", écrivent les deux parties dans un bref communiqué commun. "Cette prolongation permet d’accompagner les différentes parties prenantes jusqu’à la fin de la saison sportive 2020/2021", est-il encore précisé. Et après ? Pas de réponse pour le moment. 

La prudence des MMA

Premier stade français à faire ce choix du "naming", c'est à dire de prendre le nom de son principal sponsor, le MMArena n'a jamais bénéficié des lumières de la Ligue 1 et de l'exposition médiatique qui va avec.Lors de la siganture du contrat, Le Mans FC évoluait en Ligue 2 de football. Un an et demi plus tard, le club était liquidé et contraint de redémarrer au niveau amateur, loin du grand stade. Les retrouvailles entre Le Mans FC et le MMArena ont eu lieu en 2016, puis le stade a retrouvé un peu d'exposition en Ligue 2, la saison passée. Mais pour quelques mois seulement avant la redescente en National. 

Cette absence de résultats constants et cette incertitude pour l'avenir ont certainement amené l'assureur manceau à se montrer prudent et à ne s'engager que pour une période ferme de cinq mois. D'autant plus qu'il a déjà versé trois millions d'euros au départ en 2011, puis un million d'euros par an pour s'offrir le fronton d'un stade conçu pour la Ligue 1. Mais qui ne l'a toujours pas connue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess