Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le syndicat Sud PTT de l'Hérault dénonce une nouvelle tentative de suicide à La Poste

lundi 11 juin 2018 à 17:56 Par Guillaume Roulland, France Bleu Hérault

Y'a t-il une recrudescence de tentatives de suicide à La Poste ? C'est en tout cas ce que prétend le syndicat Sud PTT de l'Hérault qui dénonce trois tentatives de suicide en trois ans dans trois bureaux ou centres de tri de l'agglomération de Montpellier. Dernier en date, en mai, à St Jean de Vedas.

La dernière tentative a eu lieu au centre postal de St Jean de Vedas
La dernière tentative a eu lieu au centre postal de St Jean de Vedas © Maxppp - Maxppp

Montpellier, France

Trop, c'est trop. Le syndicat Solidaires Sud PTT de l'Hérault dénonce ce lundi dans un communiqué une nouvelle tentative de suicide dans les locaux de La Poste. Selon le syndicat, un postier de 38 ans, bénéficiant du statut de travailleur handicapé, a tenté de mettre fin à ses jours, dans les locaux de l'entreprise à Saint-Jean-de-Vedas le 22 mai dernier après avoir absorbé des médicaments et laissé une lettre expliquant les raisons de son geste.

L'homme, embauché en contrat à durée indéterminée depuis 2011, aurait "craqué" une première fois quelques jours plus tôt, en s'enfermant dans les toilettes du centre de Lattes (où il effectuait une autre mission) et en frappant de rage à coups de poing la colonne d'un lavabo, se blessant grièvement à une main.

Selon Sud PTT, le postier dénonce depuis plusieurs années le traitement qu'il affirme subir de la part de la direction de La Poste. Malgré son statut de travailleur handicapé qui devrait lui permettre de bénéficier d'un poste fixe, il aurait enchaîné depuis 2013 diverses missions incompatibles avec son état de santé.

"Une tentative de suicide est un message d'alerte. Trois tentatives en trois ans, c'est très grave."

"À La Poste, tous les deux ans, on reprend de l'emploi et on durcit les conditions de travail. Au bout d'un moment, les gens craquent, d'une façon ou d'une autre", affirme Marc Godart, secrétaire SudD PTT de l'Hérault qui rappelle deux autres tentatives, à Malbosc et Rondelet, deux bureaux de Montpellier. 

La Poste ne conteste pas

De son côté, la direction de La Poste de l'Hérault affirme "qu'il peut exister, à l’échelle individuelle, des situations difficiles, des relations de travail non satisfaisantes". Elle précise toutefois que "le médecin du travail et le directeur de l’établissement s’étaient au préalable assurés que le poste proposé était compatible avec la situation de ce collaborateur" et "qu'il lui sera proposé un nouveau poste adapté dans les meilleurs délais possibles".