Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les fréquentations touristiques ont encore augmenté cette saison en Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

La Mayenne est bien vue des touristes ! Selon une étude de l'Insee publiée cette semaine, le département a vu ses fréquentations touristiques annuelles hausser de 1,4% en 2019. L'embellie est d'ailleurs durable et plus largement visible à l'échelle de la région Pays de Loire.

Premier acteur de cette hausse touristique : les campings !
Premier acteur de cette hausse touristique : les campings ! © Getty - Petra Bindel/Folio Images

Département Mayenne, France

Le tourisme a la cote en Pays de Loire ! C'est en tout cas le constat d'une étude de Insee publiée cette semaine, qui fait le bilan de la saison touristique dans la région entre avril et septembre 2019. Résultat : les fréquentations estivales ont grimpé de 3,9% à l'échelle de la région, et s'établissant à 20,3 millions de nuitées cumulées dans nos cinq départements. En Mayenne, la hausse s'élève à 1,4% avec 277 00 nuitées sur la saison 2019.

En Mayenne, les logements alternatifs cartonnent

Cet élan touristique ligérien est notamment porté par des chiffres très positifs sur les campings : l'augmentation entre 2018 et 2019 est de 6%. C'est d'ailleurs une spécialité régionale ! 63% des nuitées concernent le camping en Pays de Loire, contre 41% à l'échelle de la France.

En Mayenne, la passion de la tente, du camping-car et du barbecue s'en ressent un peu moins ! Les chiffres du camping restent stables : 93 000 nuitées en 2019, exactement le même chiffre que l'an dernier. C'est ailleurs que le progrès se confirme :

  • Dans les hôtels, les 159 000 nuitées enregistrées marquent une hausse de 1,5% par rapport à 2018.
  • Dans les autres hébergements collectifs touristiques (AHCT), en gros : les appart'hôtels, villages de vacances et auberges de jeunesse ... En Mayenne, ces établissements cartonnent avec une hausse de 6% en un an !

Moins de progrès que chez les voisins

Il est donc clair que la Mayenne a attiré davantage de touristes cette année. Pour autant, il suffit d'un petit regard du côté des quatre autres départements ligériens pour comprendre que cette augmentation est à relativiser. C'est en fait la moins marquée des Pays de Loire :

  • Mayenne : + 1,4%
  • Loire-Atlantique : + 3,3%
  • Vendée : + 3,9%
  • Sarthe : + 4,5%
  • Maine-et-Loire : + 5,7%

Le manque d'accès à la mer et l'absence totale de littoral en Mayenne peut en partie expliquer ces résultats (l'Insee affirme que le littoral est cette année encore la destination privilégiée des vacanciers français), mais en partie seulement : le Maine-et-Loire est également enclavé, et a bénéficié d'une hausse quatre fois plus importante que la Mayenne. 

Autres explications possibles : d'abord la nature du tourisme en lui-même. Les deux tiers des fréquentations touristiques mayennaises correspondent à du tourisme d'affaires. Un tourisme certes plus "fiable" que le tourisme de vacanciers, mais qui concerne beaucoup moins la période étudiée, d'avril à septembre. 

Enfin, la météo : elle a été sensiblement similaire dans les cinq départements libériens, mais la Mayenne accueille beaucoup de cyclotouristes et d'utilisateurs de camping : de quoi compliquer la donne si le temps vire à l'orage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu