Économie – Social

Le train à un euro partout en Languedoc Roussillon dès le 6 janvier 2015

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon vendredi 28 février 2014 à 19:10

TER Languedoc Roussillon, illustration
TER Languedoc Roussillon, illustration © Creative commons - Florian Pépellin

La région Languedoc-Roussillon a présenté ce vendredi les modalités de généralisation du train à un euro à tous les TER. Réservations uniquement sur internet. Il n'y en aura pas pour tout le monde.

En juillet 201, la région Languedoc-Roussillon lançait le TER à 1 euro dans le Gard entre Nimes et le Grau du Roi.Depuis cette expérimentation a été étendue et concerne aujourd'hui 5 lignes  dont Perpignan-Villefranche de Conflent dans les Pyrénées-Orientales.

C'est un succès puisque le nombre de voyageurs sur ces 5 lignes a triplé passant de 200 000 à près de 700 000. Du coup la région a décidé de généraliser  cette offre tarifaire  à toutes les lignes à partir de janvier 2015Aujourd'hui un trajet Montpellier-Perpignan c'est  23 euros,  32 euros pour un Perpignan-Nimes. A partir du 5 janvier 2015 minuit,  il vous en coutera 1 euro seulement.A condition de respecter quelques conditions tout de même : le billet devra être réservé sur internet  et il y aura des quotas  de billets a 1 euro suivant la fréquentation des trains.

Alain Le Vern  directeur général de la SNCF Region et Intercités :"On sait aujourd'hui que si vous prenez un train en milieu de journée, vous avez plus de chance d'avoir de la place, donc ces places là seront à un euro, en revanche dans les trains du matin, il y en aura beaucoup moins" "Depuis une douzaine d'années, le nombre de voyageurs a considérablement augmenté. Aujourd'hui il y a plus de 23 000 voyageurs qui prennent le train chaque jour, quand on voit le prix d'un voyage à un euro, y a pas photo. Et puis il y a l'environnement et le stress. J'invite tout le monde à faire comme moi, à utiliser au maximum le TER."

TER Le Vern internet

"Le train à un euro est un vrai bouleversement" Christian Bourquin

La SNCF estime qu'entre 2 et 4 000 billets a 1 euro seront proposés chaque jour. Cette offre tarifaire  unique en France  sera étendue aux abonnés a partir de sept 2015. Ils pourront  circuler non plus sur une seule ligne  mais sur l'ensemble du réseau régional.

Christian Bourquin président de la région Languedoc-Roussillon : "Ce train à un euro sera un vrai bouleversement pour nos concitoyens, on sent bien la répercussion pour le porte-monnaie, avec l'essence qui coûte de plus en plus cher. Une région dynamique c'est d'abord une région qui permet le déplacement de ses habitants le plus librement possible."

"Le train à un euro vient en complément des abonnés. Les abonnés c'est le pilier, mais à côté des abonnés il reste des places dans les trains. Je pense à l’extrême du weekend, quand on voit les trains presque vides, je souhaite qu'il y ait des déplacements loisirs"

TER 1euro Bourquin internet