Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le transport routier recrute en Bourgogne Franche-Comté

-
Par , France Bleu Besançon

Les Journées du transport routier débutent ce lundi. Objectif de la semaine, mieux faire connaître les métiers du transport routier et recruter. 1375 postes sont proposés en 2019 en Bourgogne Franche-Comté mais le secteur peine à recruter.

Le secteur du transport routier cherche surtout à recruter des femmes.
Le secteur du transport routier cherche surtout à recruter des femmes. © Maxppp - Christine Hart

Besançon, France

Mieux faire connaître les métiers du transport routier et recruter, c'est l'objectif des Journées du transport routier qui débutent ce lundi et vont durer toute la semaine. Car _"le secteur peine à trouver des candidats"_, confie Marie Breton, la déléguée régionale de la Fédération Nationale du transport routier en Bourgogne Franche-Comté. Elle était notre invitée sur France Bleu Besançon.

84% des postes trouvent difficilement preneurs

"Nous recherchons des conducteurs routiers, des mécaniciens, des logisticiens, des exploitants, et en nombre", détaille Marie Breton. 1375 postes sont proposés en 2019 en Bourgogne Franche-Comté (soit 35% des "projets de recrutement" dans la région) mais le secteur peine toujours autant à recruter. 84% des postes trouvent "difficilement" preneurs selon les transporteurs, contre 70% l'année dernière.

On recherche surtout des femmes " Marie Breton, la déléguée régionale de la FNTR en Bourgogne Franche-Comté

"Le secteur est mal connu, on peine à faire venir des jeunes," explique encore Marie Breton. "On recherche surtout... des femmes ! Aujourd'hui les camions se conduisent presque plus facilement que des voitures, ils sont plus confortables, en plus _les femmes conduisent bien_, elles sont sérieuses, elles font attention au matériel et respectent le temps", souligne enfin la déléguée régionale de la Fédération Nationale du transport routier en Bourgogne Franche-Comté.s

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu