Économie – Social

Le travail de nuit de nouveau autorisé à Auchan Avignon

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse jeudi 22 septembre 2016 à 19:10

Le magasin Auchan - le Pontet ouvre à 10 heures à partir de lundi
Le magasin Auchan - le Pontet ouvre à 10 heures à partir de lundi © Radio France - Philippe Paupert

La cour d'appel de Nîmes autorise le travail de nuit dans les supermarchés Auchan du Pontet et de Mistral 7 à Avignon. Le syndicat Force Ouvrière estime qu'Auchan ne respecte pas le droit du travail et envisage un pourvoi en cassation.

La cour d'appel de Nimes a autorisé le travail de nuit de vingt deux heures à six heures du matin dans les supermarchés Auchan du Pontet et de Mistral 7 à Avignon.

Le syndicat Force Ouvrière avait estimé que l'ouverture en soirée jusqu'à vingt et une heures trente n'était pas compatible avec des horaires de prise de service entre trois et cinq heures du matin. Après une première action en justice, les deux supermarchés avaient été contraint de modifier leurs horaires d'ouverture.

"C'est contraire au code du travail qui rappelle que le travail de nuit doit être exceptionnel. Auchan s’organise différemment depuis plusieurs mois" M° Philippe Mouret

L'avocat de Force Ouvrière Philippe Mouret est déçu par la décision de la cour d'Appel. Il envisage un recours devant la cour de cassation.

La décision de la cour d'appel est contraire au code du travail M° Philippe Mouret

Auchan envisage de revenir à son ancien rythme de travail dans les semaines qui viennent. L'esneigne n'a pas souhaité s'exprimer. Elle publie dans un communiqué de presse sa lecture de l'arrêt de la cour d'appel de Nimes.

  • Communiqué de presse d'Auchan du 22 septembre 2016:

  • La cour d’appel de Nîmes donne raison à Auchan dans le contentieux du travail de nuit. Ce 22 septembre, la Cour d’appel de Nîmes a rendu son arrêt dans le litige opposant Auchan et certains élus du personnel, concernant le travail de nuit dans les magasins du Pontet et Mistral 7. La Cour a donné raison à l’entreprise et débouté les plaignants. Auchan constate que la Cour d’Appel a annulé le jugement et reconnu qu’Auchan fait une exacte application des dispositions de la loi relatives au travail de nuit.