Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le triomphe de Christophe Bacquié, 3 étoiles au Michelin pour l'hôtel du Castellet

-
Par , France Bleu Provence
Provence-Alpes-Côte d'Azur, France

Ce chef installé depuis 2009 dans le Var apporte la troisième étoile à l'hôtel du Castellet, huit ans après en avoir décroché une deuxième.

Christophe Bacquié chef de l'hôtel du Castellet
Christophe Bacquié chef de l'hôtel du Castellet © Maxppp - Laurent Grolée

Les trois étoiles, Christophe Bacquié en a rêvé et c'est donc la consécration pour cet amoureux de la cuisine méditerranéenne qui a posé ses casseroles à l'hôtel du Castellet en 2009 après avoir doublement étoilé la Villa de Calvi dans sa corse natale.  Trois ans plus tard, c'est déjà une deuxième étoile qu'il épingle au blason de cet établissement. 

À 45 ans, Christophe Bacquié se réclame d'une cuisine traditionnelle qui privilégie les circuits courts d'approvisionnement.  

Une équipe et des fournisseurs locaux "formidables"

Invité ce mardi matin sur France Bleu Provence, Christophe Baquié multilplie les remerciements : "Ces trois étoiles, je les dois surtout au travail d'une équipe fabuleuse, une quarantaine d'employés dans le restaurant, avec des clients qui nous soutiennent. 

"Cette consécration, on la doit aussi à nos producteurs locaux. Sans leurs produits extraordinaires, on ne pourrait pas faire de bonne cuisine.  Les produits ne sont pas manipulés par les transporteurs,  ils ne séjournent pas en chambre froide".    

Invitation "à prendre le large"

Grâce à sa cuisine ancrée dans la Méditerranée, le chef invite ses clients à "prendre le large", avec une promenade en huit escales.   

"J'ai la passion de la mer, des crustacés, des coquillages. Nous transportons nos convives dans un voyage ponctué de saveurs."   

Pour manger à l'Hôtel du Castellet, il faut débourser entre 135 et 240 euros. La question que tout le monde se pose : les trois étoiles vont-elles faire grimper les prix ? "Non ! On a juste la nécessité de faire plaisir à nos clients. Certains en ont les moyens mais d'autres cassent leur tirelire pour venir manger chez nous." 

Et la pression pour conserver les précieuses trois étoiles ? "Ça ne me fait pas peur, il y a seulement une pression positive qui continuera à nous faire avancer."  

Trois "triple étoiles" dans les Bouches-du-Rhône et le Var

L'hôtel du Castellet rejoint le cercle très fermé des restaurants triple étoilés en Provence : "La Vague d'Or" à Saint-Tropez et "Le Petit Nice" à Marseille.

L'autre restaurant de Gérald Passedat,  "Louison-Villa La Coste" au Puy-Sainte-Réparade décroche sa première étoile. Une étoile aussi pour Mathieu Dupuis(Baumal du domaine de Manville aux Baux-de-Provence

Choix de la station

À venir dansDanssecondess