Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le ZooParc de Beauval recrute pour faire face à la "pandamania"

La naissance du bébé panda géant "Mini Yuan Zi" est une véritable aubaine pour la biodiversité et la préservation d'une espèce très menacée. Elle l'est aussi pour le ZooParc de Beauval, qui recrute en prévision d'une fin d'année qui sera sans doute historique.

Le ZooParc de Beauval recrute pour préparer une fin d'année sans doute très animée
Le ZooParc de Beauval recrute pour préparer une fin d'année sans doute très animée © Maxppp - Léon Tanguy

Saint-Aignan-sur-Cher, France

Une véritable "pandamania" s'est emparée des visiteurs du ZooParc de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher depuis la naissance du déjà célèbre "Mini Yuan Zi" vendredi soir. Les deux parents, arrivés en 2012, avaient déjà dopé la fréquentation passée de 600.000 visiteurs en 2011 à 1,35 million l'an dernier, et il y a fort à parier que leur futur colocataire devrait lui aussi avoir un effet important sur les entrées. La direction du ZooParc s'y prépare d'ailleurs, le bébé devrait pouvoir être montré au public dans le courant du mois d'octobre et attirer des milliers de curieux. Plusieurs dizaines d'emplois sont donc à pourvoir, essentiellement dans la restauration et l'hôtellerie. Les deux hôtels du parc devrait en effet tourner à plein régime prévoit la direction alors que la fin d'été marque habituellement le début de la saison creuse.

La direction se base notamment sur l'engouement suscité par cette naissance sur les réseaux sociaux

En tout 26 millions de curieux ont suivi l'arrivée de "Mini Yuan Zi" sur les réseaux sociaux du ZooParc selon les chiffres de la direction. C'est dire l'engouement suscité par cette naissance rarissime, une première en France. En attendant que le bébé soit assez grand pour sortir, des images seront régulièrement diffusées sur les écrans installés pour l'occasion dans l'espace des pandas, afin de suivre sa croissance. Ensuite il devrait rester environ quatre ans, avant de repartir en Chine. En effet les pandas sont des animaux solitaires, ils vivent seuls lorsqu'ils arrivent à l'âge adulte. Et ce petit, bien que né en France, appartient à la Chine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu