Économie – Social

Légère reprise du BTP en 2016 en Touraine et confirmation attendue en 2017

Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine mardi 24 janvier 2017 à 20:00

Illustration
Illustration © Maxppp - Grégory YETCHMENIZA

A l'heure du bilan, les professionnels du bâtiment en Indre-et-Loire sont partagés. La reprise est amorcée mais les indicateurs de construction de bureaux et la rénovation de logements peinent à reprendre. Le président de la Fédération du bâtiment en Touraine l'a dit dans ses vœux ce mardi soir.

Ne dit-on pas : "Quand le bâtiment va, tout va". Et bien, entre 2008 à 2015, en France comme en Indre-et-Loire, le BTP a particulièrement souffert : 200 entreprises tourangelles, dont ¼ de celles employant plus de dix salariés, ont disparu, ainsi que 2.500 emplois. Ces chiffres ont été rappelés ce mardi soir par le président en Indre-et-Loire de la Fédération du bâtiment dans ses vœux. Il a également tiré le bilan de l'année 2016 qui a connu une légère reprise.

2016 a mis fin à un cycle infernal et le secteur du bâtiment a commencé à renouer timidement avec la croissance. Stéphane Pouëssel, le président de la Fédération du bâtiment en Indre-et-Loire

Le président de la Fédération du bâtiment en Touraine est loin d'être euphorique. Certes, les mises en chantier de logements neufs ont connu une très nette reprise : 39% de plus (chiffres arrêtés à la fin octobre par rapport à octobre 2015). En revanche, la frilosité économique est encore là. La construction de bâtiments non-résidentiels (bâtiments d'entreprises ou équipements publics) est en baisse de 16% sur la même période. Les ménages ont aussi été frileux pour les rénovations-améliorations de l'habitat avec une croissance de 0,5%. C'est une déception pour la FFB37. "Au regard de la qualité de l’environnement institutionnel avec une TVA à taux réduit, un CITE, un PTZ étendu à l’ancien et des espoirs nourris en matière de mise en performance énergétique ou en accessibilité du parc existant, cela est même presque incompréhensible" dit Stéphane Pouëssel.

2017 devrait confirmer cette reprise

Les perspectives pour 2017 devraient consolider cette reprise amorcée en 2016, que ce soit pour le logement neuf ou le non-résidentiel. La reprise du marché de l'emploi devrait se confirmer. La Fédération nationale du bâtiment parle de 10.000 emplois créés en France : 6.000 salariés et 4.000 intérimaires.