Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Legrand : les syndicats demandent des augmentations de salaire après l'annonce de dividendes en hausse

-
Par , France Bleu Limousin

La direction du groupe Legrand, basé à Limoges, a publié ses résultats 2020 et annonce une hausse des dividendes pour les actionnaires. Un choix que ne contestent pas les syndicats, à condition que les salariés ne soient pas oubliés.

Le groupe Legrand est la plus grande entreprise du Limousin, où elle emploie 2100 personnes
Le groupe Legrand est la plus grande entreprise du Limousin, où elle emploie 2100 personnes © Maxppp - Thomas Padilla

Une hausse générale des salaires de 3%, et une hausse individuelle de 2% : c'est ce que demande la CGT pour les salariés du groupe Legrand. Le spécialiste des installations électriques a annoncé une légère baisse de l'activité en 2020, en raison de la crise sanitaire. Mais dans l'ensemble, le groupe estime qu'il a minimisé les effets négatifs de l'épidémie de coronavirus, et prévoit d'augmenter les dividendes des actionnaires de 6% cette année. 

"C'est un choix. On espère juste que la direction générale soit aussi généreuse envers ses salariés qui ont travaillé très dur pour apporter ces chiffres, réagit Olivier Ten, délégué syndical central CGT pour le groupe Legrand France. L'activité n'a jamais baissé, par contre il a fallu redoubler d'efforts pour fournir le matériel en temps et en œuvre à nos clients." 

Gestes barrières, protocole sanitaire, nouvelles fiches de postes, les salariés ont dû s'adapter aux nombreux changements, et s'investir plus fortement pour faire face à une charge de travail qui est resté presque aussi importante que les autres années estiment les syndicats. La CGT et FO demandent donc que les salariés soient récompensés de leurs efforts, et que la direction annonce des augmentations de salaires lors de la deuxième réunion des négociations annuelles obligatoires, qui se tient ce mercredi 24 février.

Pour Olivier Ten, délégué CGT, Legrand doit faire un effort envers ses salariés

Embaucher pour pérenniser les intérimaires

La CGT demande également 250 embauches sur le site de Limoges, qui compte actuellement 1900 salariés, et qui a dû faire face à de nombreux départs. "Il reste encore des compétences au sein du groupe mais il faut des jeunes aujourd'hui précise Olivier Ten, pour le futur et pour ne pas prendre de retard."

Selon le syndicaliste, le taux d'intérim, qui représente en temps normal 20 à 30% de l'ensemble de la main d'oeuvre en nombre d'heures de travail, est actuellement à 50% dans certains établissements. "Il faut avoir ces gens là en temps plein en CDI pour pouvoir faire passer toute notre expérience d'une génération à une autre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess