Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les 2500 élèves de primaire et maternelle ont droit à un petit déjeuner gratuit à l'école

-
Par , France Bleu Nord

L'académie de Lille ne fait pas partie des territoires qui expérimentent des petits déjeuners gratuits dans les quartiers défavorisés, mais la ville de Denain qui en a fait la demande teste quand même le dispositif dans toutes ses écoles en partenariat avec l'éducation nationale.

C'est l'heure du petit déjeuner gratuit pour les CE2 de l'école Diderot
C'est l'heure du petit déjeuner gratuit pour les CE2 de l'école Diderot © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Denain, France

Les élèves de CE2 de l'école Diderot défilent devant le petit présentoir où l'enseignante a installé le premier petit déjeuner gratuit. Au menu, du pain, de la confiture, une pomme et une briquette de lait qu'ils vont ensuite tranquillement déguster à leur place pendant le temps d'accueil à 8h35 avant la prise des cours.

Le petit déjeuner du jour - Radio France
Le petit déjeuner du jour © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

La plupart des parents des 2533 élèves des 14 communes de la ville ont donné leur feu vert pour ce petit déjeuner gratuit, en précisant aux enseignants les éventuelles allergies de leurs enfants.

Un petit déjeuner équilibré pour être plus concentré

Dans cette classe, ils étaient nombreux à venir régulièrement le ventre vide le matin faute de temps, de moyen ou parce que ça n'était pas dans les habitudes familiales, et ça posait problème pour l'apprentissage selon l'enseignante Florine Auger

A partir de 10h, ils commencent à bailler, ils sont plus agités, moins concentrés

Anne-Lise Dufour, la maire socialiste, elle même ancienne instit a connu ce genre de coup de pompe chez ses élèves, elle avait d'ailleurs à l'époque instaurer une barre de céréales. 

Elle a donc décidé de demander à participer à cette expérimentation dans le cadre du plan pauvreté du gouvernement qui a choisi des quartiers défavorisés dans 8 académies. Le rectorat a validé cette demande, mais la maire a choisi de généraliser ce test à toutes les écoles et à tous les élèves issus de familles défavorisées ou non, et tous les jours, ce qui est unique en France.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Peut-être bientôt la cantine à 1 euro

C'est l'occasion aussi pour les enseignants de parler équilibre alimentaire, origine des produits etc.

Les enfants qui souvent ne prennent que des céréales le matin applaudissent ce petit déjeuner

c'est bon pour la santé, ça nous fait grandir (...) c'est mieux d'être avec les copains et les copines et c'est équilibré

Si le test est concluant, le petit déjeuner sera pérennisé à la rentrée. 

Anne Lise Dufour espère aussi pouvoir expérimenter la cantine à 1 euro, même si pour le moment la cantine est déjà bon marché à 1.90 euros, la maire espère "donner un coup de pouce supplémentaire pour que les enfants aient le matin et le midi un repas équilibré et complet".

Choix de la station

France Bleu