Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les 84 salariés de l'entreprise Toiles de Mayenne vont garder leurs emplois

jeudi 21 juin 2018 à 11:52 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Mayenne

Le tribunal de commerce de Laval a rendu sa décision ce jeudi concernant l'entreprise Toiles de Mayenne. Elle était en redressement judiciaire depuis juillet 2017. C'est un plan de continuation qui a été validé : les 84 salariés vont garder leurs emplois et l'activité va se poursuivre sur le site.

L'entreprise avait été placée en redressement judiciaire le 5 juillet 2017.
L'entreprise avait été placée en redressement judiciaire le 5 juillet 2017. © Radio France - Martin Cotta.

Fontaine Daniel, Saint-Georges-Buttavent, France

L'activité de l'entreprise Toiles de Mayenne va se poursuivre à Fontaine-Daniel, et les 84 salariés vont garder leurs emplois.  Le tribunal de commerce de Laval a rendu sa décision ce mercredi. Une audience a eu lieu le 13 juin, concernant l'avenir de la société.  Sur la table, six offres : cinq plans de cessions et un plan de continuation. Et c'est finalement cette dernière proposition qui a été validée par le tribunal de commerce.

C'était la seule offre qui proposait de "tout" reprendre. Le site de Fontaine Daniel, les 84 salariés, mais aussi les dettes de l'entreprise. Toiles de Mayenne avait été placé en redressement judiciaire il y a presque un an, le 5 juillet 2017.  Selon le tribunal de commerce, les dettes s'élèvent à plus de 3 millions d'euros. L'entreprise devra en éponger plus de 2 millions sur 10 ans.  

Un nouveau directeur général et de grandes ambitions

A la tête de Toiles de Mayenne, un nouveau patron : Jérôme Couasnon, qui devient directeur général. C'est un homme d'affaire originaire du Mans, il travaille en région parisienne. Il est à la tête du groupe d'investisseurs impliqués dans ce plan de continuation... Un plan ambitieux, le nouveau dirigeant veut ouvrir un magasin Toile de Mayenne à Paris, quartier Haussmann. Il veut aussi développer l'activité de l'entreprise à l'internationale, travailler avec des architectes décorateur et des tapissiers. Pour le faire, il prévoit d'investir dans l'entreprise. Un plan de près de 500 000 euros, notamment pour de nouveaux équipements de tissage et le nouveau magasin.

"C'est la continuité de l'emploi, de l'économie et du rayonnement de Fontaine-Daniel" - Gérard Brodin, le maire de Saint-Georges-Buttavent.

"C'est une très bonne nouvelle", a confié Gérard Brodin, le maire de Saint-Georges-Buttavent, où se trouve le village de Fontaine-Daniel. "C'est la continuité de l'emploi, de l'économie et du rayonnement de Fontaine-Daniel. On était inquiet que certains reprennent la marque mais pas le site", poursuit l'élu. "J'ai eu Monsieur Couasnon au téléphone, il est bien sûr intéressé par la partie textile, mais aussi par l'histoire, le site et les perspectives offertes en relançant l'activité.