Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les actionnaires de la fromagerie de Coutances lèvent partiellement la clause restrictive sur le rachat du site

mardi 11 septembre 2018 à 5:05 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

Les actionnaires de la Compagnie des Fromages & RichesMonts auraient accepté de lever leur clause qui empêchait tout repreneur de fabriquer du fromage sur le site de l'usine. Désormais, ils accepteraient un rachat à condition que le repreneur ne fabrique pas de fromage à pâte molle.

L'entrée de la fromagerie CFR de Coutances, samedi 8 septembre.
L'entrée de la fromagerie CFR de Coutances, samedi 8 septembre. © Radio France - Marc Bertrand

Coutances, France

La compagnie des fromages et RichesMonts (CFR), qui va fermer sa fromagerie de Coutances en mai 2019, retire en partie la clause restrictive qu'elle avait apposé à tout rachat potentiel du site. Cette clause empêchait jusqu'ici tout repreneur potentiel de fabriquer du fromage sur le site. Les dirigeants de CFR ont décidé de l'assouplir. Ils accepteraient désormais de revendre le site à un fabricant de fromage, mais seulement si ce n'est pas un concurrent direct. Autrement dit, s'il ne fabrique pas du fromage à pâte molle, comme du camembert ou du brie. 

"Ils risquent d'enlever les machines"

Les élus locaux ont obtenu cette avancée en allant négocier à Paris avec la direction et les actionnaires de la compagnie des fromages. Ce qui pourrait faire sortir du bois des repreneurs potentiels. Mais pour la CGT, il s'agit d'un nouveau leurre de la direction. "Avant, ils voulait vendre la fromagerie avec tout son matériel, mais sans qu'on ait le droit de faire du fromage. Aujourd'hui, ils autorisent à faire du fromage, mais ils risquent d'enlever les machines", soupçonne le syndicat. 

Appel à la grève pour jeudi 

La CGT appelle à une grève générale jeudi dans les neuf usines françaises de CFR. Les usines de Ducey dans la Manche et celles de Vire et Pacé dans l'Orne devraient y participer. La grève pourrait aussi toucher le plus gros site de l'entreprise, celui qui fabrique des fromages à raclette à Brioude, en Auvergne. "Coutances n'est que le début", dit la CGT dans son appel à la grève.