Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les agents de l'hôpital public et des maisons de retraites manifestent devant la mairie de Limoges

vendredi 27 avril 2018 à 11:51 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Ils sont venus réclamer plus de moyens pour l'hôpital public et surtout pour les EHPAD dont les personnels étaient les plus nombreux. Prés de 200 personnes ont manifesté devant la mairie de Limoges pour mettre la pression sur les représentants de l' ARS, du CHU et les élus réunis à l'hôtel de ville.

Prés de 200 agents de l'hôpital public ont répondu à l'appel de l'intersyndicale devant la mairie de Limoges
Prés de 200 agents de l'hôpital public ont répondu à l'appel de l'intersyndicale devant la mairie de Limoges © Radio France - Françoise Ravanne

Limoges, France

Ce vendredi est le jour du printemps dans les EHPAD d'où la présence à la mairie de Limoges des présidents de région et du département, du directeur de l'Agence régionale de santé et du directeur du CHU. L'intersyndicale a donc choisi l'occasion pour manifester et permettre aux personnels que ce soit à l'hôpital mais aussi dans les EHPAD d'exprimer leur colère. "La situation ne cesse de se dégrader" c'est ce qui revient sur toutes les lèvres des agents concernés dans leur quotidien. Certains étaient également venus du centre hospitalier de Saint-Junien où les personnels craignent de voir disparaître des services de logistique.

Une manifestation sous tension

"Pour nous ce n'est pas le printemps des Ehpad, mais c'est l'hiver tous les jours" explique un représentant de la CGT santé. "Nous avons choisi ce métier pour l'humain et on n'a plus le temps de consacrer du temps à nos patients" explique encore Monique infirmière dans un Ehpad à Couzeix. Pour espérer se faire entendre, les manifestants ont installé des palettes devant l'entrée principale de la mairie où Emile-Roger Lombertie, le maire de Limoges est venu les rencontrer.  Mais en proposant de recevoir une délégation de 10 personnes seulement, il a essuyé quelques sifflets. "Ils ont le pouvoir de l'argent, nous on veut le pouvoir du nombre" déclare un représentant du syndicat SUD au CHU de Limoges.  

Le maire de Limoges fait une sortie pour proposer de recevoir une délégation de 10 personnes - Radio France
Le maire de Limoges fait une sortie pour proposer de recevoir une délégation de 10 personnes © Radio France - Françoise Ravanne

Une délégation a finalement été reçue par le maire de Limoges, le délégué de l'ARS en haute vienne, le directeur du CHU et le président du conseil départemental.

Une action à l'appel de l'intersyndicale pour exprimer le ras le bol à l'hôpital et dans les EHPAD - Radio France
Une action à l'appel de l'intersyndicale pour exprimer le ras le bol à l'hôpital et dans les EHPAD © Radio France - Françoise Ravanne