Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les agents de Mistral Habitat manifestent devant leur siège à Avignon

mardi 5 mars 2019 à 6:43 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Vaucluse

Plus d'une centaine de personnels de Mistral Habitat ont manifesté devant le siège à Avignon lundi 4 mars. Ils dénoncent une mauvaise mise en place de la fusion avec un autre office public du logement Grand Habitat et réclament des moyens pour assurer la continuité du service public.

Les employés de Mistral Habitat manifestent devant le siège à Avignon (Vaucluse) le 4 mars 2019.
Les employés de Mistral Habitat manifestent devant le siège à Avignon (Vaucluse) le 4 mars 2019. © Radio France - Marion Bargiacchi

Avignon, France

Une centaine de manifestants se sont rassemblés devant le siège de Mistral Habitat à Avignon lundi matin, à l'appel de tous les syndicats : CGT, CFDT, CFE-CGC, et Force ouvrière. Les délégués ont été reçus par le conseil d'administration à 10 heures et disent "avoir été entendu et attendre désormais des propositions". Ils réclament de meilleures conditions de travail pour assurer la continuité du service public après la fusion avec Grand Avignon Résidences. Une fusion qui a eu lieu au 1er janvier, mais qui n'a pas été pensée correctement d'après les agents mobilisés.

"On a mis la charrue avant les bœufs."

"Le personnel est convaincu de l'intérêt de la fusion, mais il faut mettre les moyens pour qu'elle fonctionne, explique Karim Banaïssa déléguée CFE-CGC. Même si demain on prend la décision de reprendre le travail dans nos agences, ce ne seront plus les collaborateurs qu'il y aura dans la cour, mais 10.000 familles, car le travail ne sera pas fait. Pour pouvoir s'occuper des familles, il faut que le personnel s'épanouisse, mais on préfère l'éteindre."

"Tous ensemble on va être les sacrifiés du service public."

Mistral Habitat gère depuis 17.000 logements pour 174 agents dans tout le département, ainsi qu'une partie dans le Gard et les Bouches-du-Rhône. Il y a quatre ans, cet office public de l'habitat comptait 215 agents pour un parc plus petit de 9.000 lots.