Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Le service public en zone rurale c'est un vrai problème" dénoncent les agents mayennais des finances publiques

jeudi 14 mars 2019 à 16:18 Par Valentine Letesse, France Bleu Mayenne

Ce jeudi 14 mars, le taux de grévistes s'élevait à 30% environ en Mayenne d'après les syndicats. Les agents des finances publiques se mobilisent contre le démembrement des trésoreries et la dématérialisation de toutes les démarches administratives.

Une vingtaine de fonctionnes des finances publiques ont manifesté à Laval.
Une vingtaine de fonctionnes des finances publiques ont manifesté à Laval. © Radio France - Valentine Letesse

Laval, France

Contre "le démembrement des finances publiques", une vingtaine d'agents ont manifesté jeudi devant la cité administrative de Laval. Un mouvement national contre différentes mesures du gouvernement. En Mayenne, les agents craignent plusieurs dizaines de suppressions de postes et la fermeture des petites trésoreries.

Le grand écart avec la ruralité

En Mayenne, les trésoreries dites "mixtes" d'Évron, d'Ernée, de Meslay, de Craon, de Villaines-la-Juhel et de Gorron se sont vu retirer il y a environ un an et demi la mission du recouvrement de l’impôt. Un nouvel écart entre les agents et le contribuable dénonce Wilfried Lemaréchal,  fonctionnaire des finances publiques de Craon.

"On ignore qu'il y a des personnes de 83 ans qui ne sont pas à l'aise avec internet et qui ne prennent pas le voiture facilement."- Wilfried Lemaréchal, fonctionnaire des finances publiques. 

Cet agent de Craon, le voit tous les jours au quotidien.  "Il y a peu de temps un monsieur est venu me passer une soufflante comme jamais. Parce que sa maman de 83 ans, on l'avait pas renseigner la veille alors qu'elle avait une question sur l'impôt" explique le représentant syndical CFDT. 

"On est pas là pour défendre le bout de gras des fonctionnaires mais le service public." - Wilfried Lemaréchal, représentant syndical CFDT des agents des finances publiques.

Seulement, ces agents des petites trésoreries ne "peuvent plus" renseigner ces contribuables puisque la mission impôt leur a été retirée pour la transférer dans les trois grands centres des finances de la Mayenne. "Quand ces dames viennent nous voir gentiment on a pas d'autres choix de leur dire que : on ne peut leur répondre" explique Wilfried Lemaréchal.

Une division du nombre d'agents par trois ?

La secrétaire générale adjoint de FO critique aussi la prochaine mesure : dès le 1er janvier 2020 tous les paiements devront se faire sur internet dans notre département rural.  Jusqu'alors, les mayennais pouvaient payer en numéraire jusqu'à 300€.

Pour 2022 et 2023, les syndicats craignent aussi de voir diviser par trois "voir par cinq le nombre d'agents de trésorerie". "Sachant que depuis 2012, dix centres des finances publiques ont fermé tous les mois en France" explique Wilfried Lemaréchal. L'État se retire. 

Les fonctionnaires rejoindront la grève de la fonction publique mardi 19 mars. Et celle également du 28 mars, de l’administration fiscale.