Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les agents du conseil régional de Normandie vont-ils travailler 35 heures par semaine ?

jeudi 26 octobre 2017 à 6:15 Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Et si les agents du conseil régional de Normandie passaient à 35 heures par semaine ? Actuellement, les 5.000 salariés de la Région en font moins. Hervé Morin, lui, n'en démord pas, les 35 heures doivent être appliquées à tous. La CGT monte au créneau.

Le conseil régional à Caen où les fonctionnaires travaillent 1590 heures par an
Le conseil régional à Caen où les fonctionnaires travaillent 1590 heures par an © Maxppp - Le parisien

Normandie, France

Hervé Morin, le président UDI de la région Normandie affiche sa détermination. La loi, c'est la loi. Le temps de travail est de 35 heures. Il n'y a pas de raison que les agents du conseil régional y échappent.

En France, les salariés qui travaillent à temps plein effectuent 1.607 heures par an. Seulement voilà, les agents territoriaux normands font eux 1.590 heures par an dans l'ex Basse-Normandie (17 heures de moins) et 1.570 heures par an dans l'ancienne Haute-Normandie (37 heures de moins).

Aligner le public sur le privé

Hervé Morin souhaite donc aligner les agents du secteur public sur les salariés du privé . « Il n' y a aucune raison qu'une collectivité ne travaille pas 1.607 heures. J'estime que dans une période où nos compatriotes sont tous appelés à faire des efforts, nous avons l'impérieuse nécessité d'être exemplaires. On l'est aussi en démontrant que globalement on est tenus aux mêmes obligations qu'un salarié du secteur privé », explique le président de la région Normandie

Les 35 heures par semaine, un maximum

La CGT, syndicat majoritaire à la région, ne l'entend pas de cette oreille. Il a rencontré ce mercredi la DRH pour lui donner ses propres chiffres et lui prouver que les agents ne travaillaient pas moins qu'ailleurs. Pas moins en tous cas que dans 80% des collectivités françaises.

« 1607 heures par an c'est un maximum », assure Dominique Martor, secrétaire général CGT à la région, « Dans chaque collectivité ou chaque entreprise, il y a eu des négociations qui ont fait que le temps de travail a été diminué par rapport à la pénibilité du temps de travail ou aux jours de fractionnement".

La situation est donc tendue à la région Normandie. Mais le dialogue est amorcé, pour l'instant avec la seule CGT. Prochaine rencontre le 14 novembre avec le président de la région, Hervé Morin.