Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les agents EDF alsaciens bloquent la circulation sur le Rhin ce jeudi

-
Par , France Bleu Alsace

Les agents EDF hydraulique alsaciens manifestent à partir de 7 heures ce jeudi 19 septembre à l'écluse de Marckolsheim dans le cadre d'un appel national, contre le projet Hercule d'EDF. Ils bloquent une écluse et donc la circulation sur le Rhin.

Une trentaine d'agents EDF bloquent l'écluse de Mackolsheim.
Une trentaine d'agents EDF bloquent l'écluse de Mackolsheim. - Philippe Charpentier, document remis.

Alsace, France

Une trentaine d'agents EDF hydrolique sont installés ce jeudi 19 septembre sur l'écluse de Marckholsheim pour une occupation du site, avec pour conséquence un arrêt de la navigation sur le Rhin. "Le dernier bateau vient de passer", constate l'un des grévistes, Philippe Charpentier à 7h25. "Nous allons rester sur place une bonne partie de la journée."

Un autre rassemblement est aussi prévu ce matin dans le Haut-Rhin, devant le centre EDF de Mulhouse à Illzach.

Contre le projet Hercule

Comme partout en France, les agents EDF sont appelés à la grève par les syndicats, notamment pour protester contre le projet Hercule. Il prévoit que l'entreprise soit scindée en deux parties, d'un côté la production et le transport, qui resteraient publiques, et de l'autre, la commercialisation et la distribution qui seraient ouvertes à des fonds privés. "Tout le risque et le coût du démantèlement des centrales nucléaires seraient portés par l'Etat, et donc par les impôts des citoyens", explique Philippe Charpentier.

Choix de la station

France Bleu