Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les agriculteurs périgourdins invités à préparer leur retraite par visio-conférence

-
Par , France Bleu Périgord

La journée consacrée à la transmission d'exploitations agricoles a été rendue impossible par le Covid 19. La chambre d'agriculture organise une après midi d'ateliers en visio-conférence jeudi 26 novembre

La chambre d'agriculture veut aider la transmission d'exploitations entre retraités et repreneurs
La chambre d'agriculture veut aider la transmission d'exploitations entre retraités et repreneurs © Maxppp - Christian Watier

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas ! Chaque année depuis 16 ans, les chambres d'agriculture d'Aquitaine puis de Nouvelle Aquitaine organisent une journée consacrée à la transmission dans le monde agricole. Elle devait avoir lieu le 19 mars dernier, mais le premier confinement est passé par là. Reportée au 26 novembre, le deuxième confinement a rendu impossible la tenue de cette journée d'information à la Chambre d'agriculture. Du coup les responsables ont choisi de maintenir cette formation mais par visio-conférence. Plusieurs ateliers sont proposés de 14 à 16h30 en présence d'experts dans plusieurs domaines ; la fiscalité, la retraite, le patrimoine.

Peu de réponses à cette invitation

Malheureusement pour les organisateurs, les exploitants en passe de prendre leur retraite n'ont pas répondu bien nombreux à cette invitation à ces ateliers à distance. Une vingtaine d'entre eux se sont inscrits. C'est maigre sur les deux mille exploitants concernés ayant entre 57 et 65 ans.  La fameuse fracture numérique en Dordogne est aussi sans doute une question d'âge. 500 exploitants sur 2000 ont fourni leur adresse mail. Un quart d'entre eux n'en a sans doute pas selon Pascal  Chabaud, chargé de mission à la chambre d'agriculture de la Dordogne. Et lorsqu'il s'agit de remplir les dossiers de la politique agricole commune, c'est la chambre consulaire qui s'en charge, ou les enfants qui possèdent un ordinateur.

La réunion sur la transmission agricole  se fera en visio- conférence
La réunion sur la transmission agricole se fera en visio- conférence © Radio France - Emmanuel Claverie

Mais aujourd'hui, il y a urgence à mobiliser les exploitants proches de la retraite .Ils sont nombreux dans notre département. Trente à quarante pour cent d'entre eux devraient cesser leur activité dans les trois ans à venir. 

Des porteurs de projets plus nombreux après le confinement

Si les agriculteurs sont nombreux à vouloir céder leurs  exploitation, les porteurs de projets sont aussi en augmentation . Leur nombre a grimpé de 25 % après le premier confinement. Et ce sont des profils très différents, très diplômés avec des masters et des doctorats. Ce sont souvent des hommes et des femmes qui ont mal vécu le confinement et qui ont envie de renouer avec leurs racines ou un métier qui a du sens. La Dordogne attire puisqu'elle accueille en moyenne 400 porteurs de projets chaque année, plus que partout ailleurs en Nouvelle Aquitaine. En général, la moitié aboutit. Ça ne suffit pas encore à compenser les départs.  Pour que ces projets de cessions et de retraite se passent au mieux, les agriculteurs concernés sont donc invités à participer à ces ateliers jeudi 26 novembre de 14 à 16h30 . Il suffit d'appeler le 07 86 00 50 50 ou d'envoyer un mail (si vous le pouvez !) à pascal.chabaud@dordogne.chambragri.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess