Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les aides à domicile demandent une revalorisation de leurs frais kilométriques

jeudi 29 novembre 2018 à 19:28 France Bleu Mayenne

Depuis plusieurs années, le remboursement de leurs frais kilométriques n'a pas bougé malgré la hausse des carburants. Les aides à domicile sont remboursés à hauteur de 0,35 € du km.Elles dénoncent un manque de considération.

Illustration
Illustration

Évron, France

Leur colère s'inscrit dans le mouvement des Gilets jaunes. Les aides à domicile, employées par les ADMR (association d'aide à domicile en milieu rural) sont elles aussi remontées contre le gouvernement. 

Dans leur viseur, le remboursement de leurs frais kilométriques, à 0,35 € du km, malgré la hausse des carburants. "Avec ma voiture je fais en moyenne 1.300 kilomètres par mois" raconte Nathalie, aide à domicile à Evron depuis vingt ans "on est remboursé 0,35 € du km, ça fait dix ans que ça n'a pas bougé, dans notre équipe il y a des petits salaires à 800 euros, il faut compter l'essence et l'entretien de la voiture, vers la fin du mois certains ne savent plus comment faire pour aller travailler." 

Même colère chez sa collègue Rachel, 44 ans, qui dénonce un manque de considération de la part du gouvernement "on n'est pas du tout entendu, le gouvernement prône le maintien à domicile mais on travaille à perte, aujourd'hui on a plus la même motivation pour aller travailler."

Par :