Économie – Social

Les Allées shopping à Ondres se feront avec ou sans Auchan

Par Anthony Michel, France Bleu Gascogne et France Bleu Pays Basque mercredi 2 novembre 2016 à 19:02

Le projet d'Allées Shopping à Ondres reste dans les rails.
Le projet d'Allées Shopping à Ondres reste dans les rails. - © Sodec

Nouveau rebondissement dans le feuilleton des allées shopping à Ondres. Après le retrait d'Auchan du projet, le promoteur la SODEC réplique que cela ne sera pas si simple.

Le projet des Allées Shopping à Ondres continue à faire couler de l'encre. La semaine dernière, Auchan annonçait se retirer du projet. En plus de l'hypermarché Auchan devait installer un drive et une station essence, mais il n'en sera rien. En tout cas c'est ce qu'ils déclaraient dans un communiqué, justifiant leur décision par l'absence d'un calendrier de travaux et de livraison du chantier. A l'époque nous avions contacté la SODEC, le promoteur, sans succès.

Tentative de décrédibilisation

Ce mercredi, la SODEC a publié un communiqué. Pour elle, l'hypermarché s'avance un peu en annonçant son retrait du projet: "Auchan croit devoir annoncer Urbi et Orbi l'arrêt de sa collaboration avec le groupe SODEC pour le développement du projet de centre commercial régional Les Allées Shopping Bayonne-Ondres"

Pour le promoteur "un contentieux est pendant depuis une dizaine de jours, qui tranchera les responsabilités et dira si Auchan est en droit de rompre unilatéralement les accords conclus". A travers l'annonce du retrait du projet, la SODEC y voit un moyen de "délibérément tenter de décrédibiliser SODEC et le projet".

La SODEC ajoute que le projet "se poursuit et ira à son terme avec ou sans Auchan". Suite à ce communiqué, Le groupe Auchan dément toute tentative de décrédibilisation. Il maintient sa décision justifiée par l'absence de calendrier. Toujours pas de date de livraison du chantier, alors qu'en début d'année, lors de l'achat des terrains par la SODEC, l'ouverture du centre commercial était annoncée pour 2018.

Rappelons que le projet fait polémique. Le week-end dernier, les opposants au projet se sont réunis sur le site du projet pour y planter des choux. Objectif: dévoiler leur contre projet, un drive fermier pour permettre aux producteurs locaux de vendre leur marchandise.