Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Le département des Alpes-Maritimes bon élève de l'économie régionale en 2018

-
Par , France Bleu Azur

L'INSEE a dévoilé ce jeudi les chiffres de l'économie régionale en 2018. Le bilan est assez mitigé pour la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur mais plutôt positif pour le département des Alpes-Maritimes.

L'activité économique de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est mitigée en 2018.
L'activité économique de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est mitigée en 2018. © Maxppp - Vincent Isore

Alpes-Maritimes, France

Succès pour l'emploi et le transport aérien, stabilité pour le tourisme et difficultés pour les constructions et l'agriculture. L'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) présente le bilan de l'économie française, région par région. En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, la situation est plutôt stable, "ralentie par un contexte national et européen", indique l'INSEE.

Plus de créations d'entreprises

En 2018, la région enregistre une hausse de 19,2%, supérieure à celle enregistrée sur l'ensemble du pays (16,9%) et expliquée par la multiplication des micros-entrepreneurs. Le chômage connaît une baisse de 0,2 point (10,2% de la population active), moins forte qu'en 2017. La création d'emplois reste vive dans les Alpes-Maritimes. Le département connaît également une baisse de 2,1% du nombre de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), alors qu'il s’accroît de 0,8% dans la région.

Une fréquentation touristique stable

Malgré une forte hausse en 2017, le taux d'occupation des hôtels est stable l'année dernière dans la région, celui des campings recule. La clientèle américaine accentue la fréquentation internationale. Par ailleurs, le transport aérien continue son envolée, notamment grâce à un aéroport de Nice Côte d'Azur surpuissant. 

Agriculture et construction à la peine

Les mauvais élèves de ce bilan annuel de l'INSEE sont les secteurs de l'Agriculture, le mauvais temps a eu raison de la production agricole et préoccupe les professionnels de la région. La situation est compliquée pour les productions de cerises et de melons mais excellente pour le vin, notamment grâce aux exportations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu