Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Alpes-Maritimes économiquement plus affectées par la crise sanitaire que le reste de la région

-
Par , France Bleu Azur

Les Alpes-Maritimes sont plus affectées économiquement par la crise sanitaire que dans le reste de la région Sud-PACA. C'est une étude qui nous le dit; étude que nous devons à l'INSEE. Les chiffres, qui viennent tout juste d'être publiés.

La crise sanitaire impacte plus les Alpes-Maritimes que les autres départements de la région PACA.
La crise sanitaire impacte plus les Alpes-Maritimes que les autres départements de la région PACA. © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Sans faire trop de catastrophisme, la situation n'est quand même pas brillante. L'exemple le plus parlant est bien sûr le secteur de la restauration. Complètement à l'arrêt. L'INSEE parle pour le 06 de moins 70 % sur les 3 premiers mois de l'année. Le nombre d'heures supplémentaires dans le tourisme est aussi en chute libre. Il atteint sur le seul mois de mars une baisse record de moins 14%. Quand on sait que le tourisme est le moteur économique du département, on comprend mieux que l'été va être déterminant pour savoir si l'économie azuréenne retrouve des couleurs. Autre mastodonte économique: le bâtiment. Un bon indicateur est de regarder le nombre de permis de construire qui sont déposés. Depuis janvier, c'est en baisse et les niveaux sont donc bien loin du coup des niveaux de 2019.  Enfin autre chiffre: la création de micro-entreprise, +9,2%. Mais est-ce positif ? Peut-on en conclure que les azuréens dynamiques, se lancent à leur propre compte ? Pas sûr ! Car cela signifie aussi que de nombreuses personnes ont perdu leur travail ou l'ont quitté et tentent de trouver une porte de sortie, souvent fragile, par l'auto-entrepreneuriat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess