Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les ambulanciers obtiennent des négociations avec l'Assurance maladie sur la réforme du transport sanitaire

mercredi 24 octobre 2018 à 10:13 Par Violaine Ill, France Bleu Azur et France Bleu

Après plusieurs manifestations, la Fédération nationale des ambulanciers privés annonce sur France Bleu Azur avoir obtenu l'assurance de négocier l'application de l'article 80 sur la réforme du transport sanitaire qui coûte en France cinq milliards d'euros par an.

manifestation ambulanciers à Nice
manifestation ambulanciers à Nice © Radio France - Violaine ILL France Bleu Azur

Nice, France

Au lendemain d'un bras de fer tendu entre les ambulanciers en colère et les pouvoirs publics,  Philippe Lauriot, Antibois et président de la Fédération nationale des ambulanciers privés, annonce une première réunion ce mercredi 24 octobre au siège de la Caisse nationale de l'Assurance maladie (CNAM) pour entamer des négociations sur l'application de l'article 80 de la loi sur le financement du transport sanitaire en France, qui impose des appels d'offres entre les établissements hospitaliers et les ambulanciers. 

Les ambulanciers, dont 90% sont des artisans, redoutent de perdre des marchés au profit des sociétés plus importantes qui pourront proposer des prix plus avantageux.

Le transport sanitaire en France pèse chaque année cinq milliards d'euros.  Selon l'article 80, appliqué depuis le 1er octobre 2018,  les accords de transport qui étaient passés avec les Caisses primaires d'Assurance maladie ont été transféré directement au groupement hospitalier de territoire (GHT).

Les ambulanciers entendus

Philippe Lauriot invité sur France Bleu Azur assure "avoir reçu un courrier du ministère de la Santé mardi soir qui se dit prêt à revoir sa copie sur les modalités d'application de l'article contesté."

"Nous allons entamer des discussions ce (mercredi) matin."

Vendredi dernier, quelque 200 ambulanciers venus de tout le sud-est de la France avaient manifesté bruyamment leur désaccord sur l'article 80 en paralysant une partie du trafic à Nice.