Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les artisans fleuristes demandent à pouvoir vendre du muguet devant leurs boutiques le 1er mai

-
Par , France Bleu Hérault

Pour le 1er mai, les artisans fleuristes réclament le droit de pouvoir vendre du muguet sur les trottoirs, devant leurs boutiques, ce qui leur est pour l'instant totalement interdit.

Pour l'instant, les fleuristes sont seulement autorisés à vendre du muguet en drive
Pour l'instant, les fleuristes sont seulement autorisés à vendre du muguet en drive © Maxppp - Maxppp

Ce sont parfois les cordonniers les plus mal chaussés ! La vente libre de muguet le 1er mai qui permet à beaucoup d'arrondir parfois leur fins de mois, ne sera pas autorisée cette année en raison de la crise sanitaire. 

Alors ou trouver son brin de muguet ? Chez un fleuriste ? Oui, mais à condition de l'avoir commandé au préalable, puis de venir le retirer en formule drive. Mais les artisans fleuristes réclament précisément de pouvoir aussi en vendre sur le trottoir, devant leurs vitrines.

Un appel en ce sens vient d'être lancé par la Chambre des Métiers de l'Hérault qui demande au gouvernement d'accorder à ces derniers une "dérogation exceptionnelle et strictement limitée à la journée du 1er mai pour qu'ils puissent implanter devant leurs magasins des étals de vente de muguet".

Les fleuristes déplorent en effet que l'encadrement strict de la vente de muguet cette année favorise les grandes surfaces, ouvertes au public, alors que les artisans eux doivent rester fermer.

"Tous nos clients ne sont pas forcément au courant qu'on fonctionne en drive" explique Angélique Malzac, fleuriste à St-Mathieu-de-Tréviers et présidente de la chambre syndicale des artisans fleuristes de l'Hérault. 

"Ces ventes sur le trottoir nous permettraient donc d'écouler un peu plus de stock et d'augmenter notre chiffre d'affaire. Cela fait un mois et demi que nous sommes fermés. On en a besoin."

Angélique Malzac, présidente de la chambre syndicale des artisans fleuristes de l'Hérault

Choix de la station

À venir dansDanssecondess