Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les autoroutes plus chères dans la Drôme aussi

mercredi 31 janvier 2018 à 19:52 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Les tarifs des péages d'autoroute augmentent en France le 1er février. Dans la Drôme, beaucoup de trajets coûtent 10 à 20 centimes d'euros de plus.

Autoroute A7 dans la Drôme
Autoroute A7 dans la Drôme © Radio France - Florence Beaudet

C'est une tradition: chaque année le 1er février, les tarifs d'autoroute augmentent. Mais la hausse est plus sensible cette fois-ci qu'en 2016 et 2017. Les prix sont en hausse de 1 à 2% selon les réseaux d'autoroute. 

Entre 10 et 50 centimes de plus

C'est AREA, qui gère l'A49 dans la Drôme, qui augmente le plus ses tarifs : 2,04% d'augmentation en moyenne sur son réseau. Un Romans-sur-Isère/Grenoble coûte 10 euros à partir de ce jeudi, contre 9,80 euros jusqu'ici. Ce qui fait 17 centimes le kilomètre environ.

Chez ASF Vinci Autoroute, les tarifs augmentent en moyenne de 1.34% sur le réseau. Concrètement, comme pour le Romans-sur-Isère/Grenoble, vous devrez payer 20 centimes de plus entre Lyon et Valence Nord (7,60 euros au lieu de 7,40 euros) et entre Tain-l'Hermitage et Orange Centre (9,40 euros au lieu de 9,20 euros).

L'augmentation est de 10 centimes entre Valence et Montélimar, entre Montélimar Sud et Orange, entre Tain et Loriol.

Les tarifs explosent ailleurs. Entre Vienne et Orange Sud, le tarif est désormais de 18,50 euros : 50 centimes de plus qu'en 2017, un euro de plus qu'en 2016. Le Valence Sud/Nîmes Est prend 40 centimes et passe à 12,70 euros.

Les explications des concessionnaires

Les sociétés d'autoroutes justifient ces hausses par l'inflation, la redevance qu'elles paient à l’État en tant que concessionnaires et qui a augmenté, et les travaux réalisés pour améliorer le réseau. L'association "40 millions d'automobilistes" de son côté estime que ces augmentations sont une "aberration".

Hausse des tarifs des péages autoroutiers - Visactu
Hausse des tarifs des péages autoroutiers © Visactu
  - Visactu
© Visactu