Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Réforme des retraites : les avocats niçois mobilisés devant le CADAM

-
Par , France Bleu Azur

Une cinquantaine d'avocats niçois étaient mobilisés ce jeudi matin devant la préfecture de Nice. Ils dénoncent toujours la réforme des retraites qui prévoit la fin de leur régime autonome.

Les avocats continuent leur mouvement
Les avocats continuent leur mouvement © Radio France - Faustine Mauerhan

Les robes noires haussent le ton sur le front de la réforme des retraites. À la veille de la présentation du texte en conseil des ministres, ils manifestent leur mécontentement ce jeudi matin devant le CADAM à Nice. Une petite cinquantaine d'entre eux, en robe, sont positionnés à l'entrée de la préfecture depuis 7h. Ils seront reçus par le préfet dans le courant de la matinée. 

Un tiers des cabinets fermeront selon les avocats

Les avocats plaident pour le maintien de leur régime autonome de retraites, excédentaire et déjà solidaire du régime général. Un tiers des cabinets fermeront si la réforme passe, selon le bâtonnier de Nice, Thierry Troin : "On veut doubler nos cotisations. Si c'est le cas, un tiers des avocats au barreau de Nice disparaîtra."

Les avocats niçois multiplient les actions ces derniers jours

Et pour se faire entendre, les avocats niçois multiplient les actions. Après avoir tenté une nouvelle forme de contestation : ils jettent désormais leurs robes en signe de désapprobation. Et ils sont de plus en plus à créer des chansons et à tourner des clips revendicatifs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess