Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Azuréens font des provisions de cigarettes en Italie

-
Par , France Bleu Azur

Les députés ont voté en juillet dernier un amendement pour limiter l'achat de cigarettes à l'étranger. La quantité autorisée vient de passer de 4 cartouches à 1 cartouche. Les fumeurs des Alpes-Maritimes ont fait leurs réserves.

Les Azuréens sont venus faire des provisions de cigarettes hier.
Les Azuréens sont venus faire des provisions de cigarettes hier. © Radio France - Justine Leclercq

A Latté comme au bureau de tabac en bord de mer juste après la frontière à Menton, les fumeurs viennent de Cannes, de Nice, du Var pour faire leurs provisions. A l'heure du déjeuner, il y a même la queue. Tous ont entendu parler de l'amendement voté par cet été visant à réduire l'achat de cartouches de cigarettes étrangères. Le gouvernement veut baisser les quantités de 4 cartouches à une cartouche. Le gouvernement met en avant un objectif de santé publique et un soutien aux buralistes français. Mais pour les fumeurs azuréens croisés en Italie, il s'agit surtout pour l'Etat de remplir ses caisses.  Pour Yannick, Niçois venu faire des provisions de cigarettes pour sa maman, les fumeurs sont des "vaches à lait". Cette nouvelle restriction ne dissuadera pas les Mentonnais de continuer à venir acheter leurs cigarettes en Italie explique Dany. 

De l'autre côté de la frontière Marcello Orengo, buraliste à Latté ne se réjouit pas non plus de cette décision du gouvernement français. Pour le commerçant italien , "c'est l'Europe,  les Italiens vont acheter l'essence, les lunettes, les médicaments à Menton ou à Nice  et les Azuréens viennent acheter les cigarettes et l'alcool en Italie". Même l'un des buralistes de Menton estime que cet amendement ne va pas changer grand chose pour son chiffre d'affaire. Julien plaide plutôt pour une augmentation du prix du tabac en Italie. Le décret d'application a été publié ce vendredi.  Il n'est plus possible de rapporter 4 cartouches. Vous êtes désormais limité à une cartouche.

  • Tabac
Choix de la station

À venir dansDanssecondess