Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les Banques Alimentaires finistériennes ouvrent leurs portes

A l'occasion des 35 ans de la Banque Alimentaire, les antennes de Brest et Quimper ouvrent leurs portes, deux semaines avant la grande collecte nationale pour récolter les dons des français.

Près de 1.800 tonnes de produits alimentaires ont été récoltées à l'antenne de Brest en 2018
Près de 1.800 tonnes de produits alimentaires ont été récoltées à l'antenne de Brest en 2018 © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Finistère, France

Ouvrir les entrepôts de stockage des denrées alimentaires pour permettre aux curieux et potentiels futurs bénévoles de découvrir les coulisses de la Banque Alimentaire : c'était une première ce jeudi dans les nouveaux locaux de l'antenne brestoise. À Quimper, c'est ce vendredi qu'elle ouvre ses portes, de 10h30 à 16h30

Faire comprendre le fonctionnement

Le fonctionnement de la Banque Alimentaire n'est pas évident pour tout le monde. "Contrairement aux associations comme les Restos du Cœur ou le Secours Populaire, on ne distribue pas directement aux bénéficiaires, indique Hervé Thomas, qui gère l'antenne de Brest. On _transmet à des partenaires associatifs et des communes, qui redistribuent ensuite via leurs centres d'action sociale_"

Certaines personnes continuent pourtant de venir, de temps à autre, directement à l'entrepôt de stockage."Quand on voit arriver des gens dans le besoin et qu'on a légalement pas le droit de leur donner de la nourriture, c'est difficile, explique Marco, un bénévole ému. On prend le temps de les conseiller"

Des bénévoles en nombre

Une cinquantaine de personnes s'occupent bénévolement de trier et ranger près de 1.800 tonnes de produits alimentaires dans l'année à Brest. "C'est équivalent à l'antenne de Quimper", précise Hervé Thomas. S'il manquait des bénévoles les années précédentes, ils sont aujourd'hui assez nombreux sur chaque créneau. 

Certains curieux venus pour les portes ouvertes pourraient venir gonfler leurs rangs. "Je serais éventuellement intéressé pour être bénévole, lance Jean-Marie. J'étais aux Restos du Coeur jusque récemment, donc je pense que le fonctionnement et la réception des marchandises doit être à peu près identique"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu