Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Les baraquements des Gilets Jaunes dans le Béthunois

lundi 11 mars 2019 à 2:06 Par Lisa Melia, France Bleu Nord

Depuis 17 semaines, les Gilets Jaunes des ronds-points organisent des baraquements faits de palettes de bois. Ces lieux incontournables sont le symbole des amitiés créées autour d'un mouvement qui a rapproché des Français qui ne seraient sans doute jamais rencontrés.

Les Gilets Jaunes d'Auchy-les-Mines
Les Gilets Jaunes d'Auchy-les-Mines © Radio France - Emmanuel Calafiore

Auchy-les-Mines - France

A Auchy-les-Mines (Pas-de-Calais), les Gilets Jaunes se retrouvent tous les samedis sur la zone commercial, avenue Nelson Mandela. Alicia retrouve ses amis dans le baraquement construit près du rond-point. Leur Quartier Général (QG) est aussi un moyen de montrer qu'ils sont toujours là. Encouragés par les coups de klaxons des véhicules qui passent par là, ces Gilets Jaunes sont soudés.

Cependant aujourd'hui, Alicia ne passera pas la journée complète car elle a promis d'emmener son filleul au match de football. Les Lensois jouent contre Auxerre... mais tous les samedis, ils sont une quinzaine à tenir le rond-point, montrer leur présence en attendant les coups de klaxons des automobilistes qui les soutiennent en retour.

L'amitié d'Alicia et Dominique est née grâce aux rassemblements des Gilets Jaunes - Radio France
L'amitié d'Alicia et Dominique est née grâce aux rassemblements des Gilets Jaunes © Radio France - Emmanuel Calafiore

Tous les samedis, Laurence est présente. Elle participe également au débat national : à son actif, deux réunions. Si le premier l'a déçu car elle n'a pu aborder tous les thèmes dont elle voulait parler, le second fut à la hauteur de ses attentes. Elle y est allée avec certains Gilets Jaunes d'Auchy. Dans ce restaurant qui accueillait le débat, les Gilets Jaunes ont été remerciés.

Laurence, gilet jaune d'Auchy-les-Mines, évoque le Grand Débat

Avenue Winston Churchill, les Gilets Jaunes sont un peu moins nombreux. Et pour cause, en ce 9 mars, la majeure partie est à Lille pour le 17e rassemblement. Habituellement, ils sont là tous les soirs dès 18 heures à l'entrée de Béthune. Ils risquent d'être délogés prochainement car ils sont sur un espace de future construction immobilière. Au 1er avril, ils devront partir mais cela n'enlèvera rien à leur détermination et aux amitiés créées... d'ailleurs, certains sont partis dès dimanche pour rejoindre Paris, à pied, lors de la clôture des grands débats le 16 mars.

Le lieu des retrouvailles des Gilets Jaunes de Béthune, avenue Winston Churchill - Radio France
Le lieu des retrouvailles des Gilets Jaunes de Béthune, avenue Winston Churchill © Radio France - Emmanuel Calafiore

Un peu plus loin, sur le rond-point entre Haillicourt et Ruitz, Florian est avec la vingtaine de gilets jaunes abrités sous la tonnelle blanche. Chaque samedi, ils l'installent et se retrouvent dans une ambiance bon enfant. Ils ne bloquent pas le rond-point, ils montrent juste qu'ils sont toujours là.

La tonnelle des gilets jaunes d'Haillicourt (Pas-de-Calais) - Radio France
La tonnelle des gilets jaunes d'Haillicourt (Pas-de-Calais) © Radio France - Emmanuel Calafiore

Ces Gilets Jaunes votaient pour savoir s'ils reconduisaient le mouvement. Le dépouillement a été réalisé en fin de journée. Un 18e rassemblement est prévu samedi prochain !

Caisse contenant les votes des Gilets Jaunes d'Haillicourt avant le dépouillement - Radio France
Caisse contenant les votes des Gilets Jaunes d'Haillicourt avant le dépouillement © Radio France - Emmanuel Calafiore

Les Gilets Jaunes du Béthunois seront encore présents samedi prochain. Les liens d'amitié soudent leur mouvement : ils veulent plus de justice sociale, une meilleure organisation des débats nationaux et la prise en considération de leur parole, loin du tumulte des débordements de certains rassemblements des grandes villes.