Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les bénévoles héraultais des Restos du Cœur prêts pour la 33e campagne d'hiver

lundi 20 novembre 2017 à 18:51 Par Marion Bargiacchi, France Bleu Hérault

La 33e campagne d'hiver des Restos du Cœur débute ce mardi 20 novembre dans tout le pays. Quelque 1300 bénévoles héraultais sont prêts pour aider les 20.000 bénéficiaires dans un contexte de baisse de subventions et de hausse du taux de pauvreté.

Les bénévoles du centre de Centrayrargues de Montpellier sont prêtes pour la campagne d'hiver.
Les bénévoles du centre de Centrayrargues de Montpellier sont prêtes pour la campagne d'hiver. © Radio France - Marion Bargiacchi

Hérault, France

Les Restos du Cœur lancent leur 33e campagne d'hiver ce mardi 20 novembre dans toute la France. Dans l'Hérault, les Restos, ce sont 1300 bénévoles, 20.000 personnes accueillies et 2,6 millions de repas distribués dans 32 centres de distribution pour adultes et sept pour les bébés.

Un début de campagne que Geneviève Nguyen, la présidente des Restos du Cœur de l'Hérault, aborde avec le sourire même si le contexte n'est vraiment pas favorable à l'association. "Avec la baisse des dotations des collectivités, la fin de la réserve parlementaire qui nous servait et la baisse de financement par les pouvoirs publics fait peur dans nos rangs. D'autant plus que le nombre de bénéficiaires ne cesse d'augmenter."

"Supprimer du financement est un très mauvais calcul." Geneviève Nguyen, présidente des Restos du Cœur de l'Hérault

Les Restos dans une mauvaise passe à cause de la baisse des subventions. - Geneviève Nguyen

Plus de 19% de taux de pauvreté dans l'Hérault

Le taux de pauvreté, c'est le nombre de personne qui vivent avec des revenus sous le seuil de pauvreté. Dans le département, ce taux dépasse les 19% contre 14% au niveau national. Cela signifie que presque deux personnes sur 10 vivent avec moins de 935 euros par mois dans l'Hérault.

Pour Geneviève Nguyen, cela prouve combien l'action des Restos est importante. "On sait qu'un repas, ça ne règle pas tout, mais c'est une porte d'entrée. Ici, on ne débite pas, c'est de l'accueil, c'est du lien social, on propose un après." De l'aide pour les papiers, une assistance juridique, des cours d'alphabétisation, un accompagnement scolaire. Il existe aussi le jardin d'insertion à Villeneuve-lès-Maguelone.

Le public des Restos a beaucoup changé. La moitié des bénéficiaires sont des familles monoparentales, souvent des mamans avec leurs bébés. 39% des bénéficiaires sont des personnes seules. Et puis, il y a de plus en plus d'étudiants : "Cette année, on veut ouvrir des centres qui sont ouvert à des heures différentes que les heures de cours, pour les étudiants et les travailleurs pauvres."

Coluche veille sur les centres de distribution. C'est lui qui a fondé les Restos du Coeur en 1985. - Radio France
Coluche veille sur les centres de distribution. C'est lui qui a fondé les Restos du Coeur en 1985. © Radio France - Marion Bargiacchi

Sans les Restos, la rue

Zora a 42 ans, quatre enfants. Pour la troisième année, elle pousse la porte du centre de distribution comme bénéficiaire. Sans les Restos du Cœur, elle ne sait pas ce qu'elle ferait ni où elle serait. "Peut-être dans la rue, ou dans un centre." Zora a perdu son travail après un accident. Devenue travailleuse handicapée, elle ne retrouve plus d'emploi. Son mari travaille à mi-temps, pas assez pour nourrir toute la famille.

Chaque denrée correspond à un nombre de point. Chaque foyer a droit à un nombre de point particulier selon la composition de la famille. - Radio France
Chaque denrée correspond à un nombre de point. Chaque foyer a droit à un nombre de point particulier selon la composition de la famille. © Radio France - Marion Bargiacchi

"Quand je n'avais plus rien, je suis venue ici, dans le centre de distribution de Centrayrargues. On ne m'a rien demandé, On m'a écouté, soutenue. On m'a donné à manger, offert un café. Merci". Zora, bénéficiaire depuis trois ans.

Zora, 42 ans, bénéficiaire des Restos du Cœur depuis trois ans.

Les Restos cherchent des bénévoles pour les équipes informatiques, de distribution en camions et dans les entrepôts. Vous pouvez toujours donner de votre temps, vous pouvez appeler le 04.67.40.52.37 ou vous rendre sur le site des Restos du Cœur de l'Hérault.