Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Les boulangers de la Manche inquiets des ouvertures dominicales

lundi 10 septembre 2018 à 18:49 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Cotentin

Les petites boulangeries de campagne se portent mal dans la Manche. Et l'ouverture du supermarché Auchan La Glacerie le dimanche désormais à Cherbourg ne les rassure pas du tout.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Lionel VADAM

Manche, France

Il ne manquait plus que ça en fait pour qu'encore plus de boulangeries ferment craint Jean-Denis Meslin, secrétaire général de la fédération des boulangers. Il ne reste plus que 375 boulangeries dans la Manche, contre 420 il y a dix ans selon la fédération départementale. Et l’autorisation d’ouverture dominicale donnée désormais au supermarché Auchan La Glacerie à Cherbourg fait craindre le pire aux professionnels du pain. "Actuellement, une boulangerie ferme chaque mois" explique ainsi Jean-Denis Meslin qui est aussi le président de la chambre des métiers dans la Manche. "On n’a jamais vu ça chez nous. C’est une tendance nationale mais on la constate vraiment ici que depuis deux ans." La faute, aux habitudes changeantes des Français selon lui. Ils sont de moins en moins fidèles à la boulangerie de leur quartier ou de leur village et achètent leur pain à côté du travail ou en même temps que les autres courses, au supermarché. 

Le reportage France Bleu Cotentin.

Un arrêté préfectoral pour régir la vente de pain dans la Manche

Alors autoriser l'ouverture des grandes surfaces le dimanche, c'est carrément tirer une balle dans le pied des boulangers. Mais ils comptent bien s'accrocher à leur clientèle et pour cela, la fédération a la loi de son côté. Un arrêté préfectoral plus exactement, qui oblige les dépôts de pain de la Manche à fermer au moins un jour par semaine en dehors de deux périodes dérogatoires : l’été, du 22 juin au 10 septembre et lors de la trêve des confiseurs. La fédération ira donc vérifier ce qu'il en est, ce dimanche dans les rayons d'Auchan confirme Jean-Denis Meslin : "Bien sûr, nous serons vigilants, nous irons voir et s’il s’avère qu’ils vendent du pain alors on ira en justice comme on l’a déjà fait."

Jean-Denis Meslin : "L'ouverture des supermarchés le dimanche va tuer les centres-bourgs".

Pas de pain le dimanche à Auchan

Qu’ils viennent leur répond en somme Geoffrey Doyon, le directeur d’Auchan La Glacerie. Ils ne trouveront rien : "Vous ne pourrez pas acheter de pain chez Auchan ce dimanche puisque la dérogation de l’été se termine. Il n’y a pas de débat, on est une enseigne qui respecte la loi et on suit les directives" assure le directeur. Et quand bien même pourtant, lui est persuadé que les clients ne sont pas les mêmes. "Je pense qu’un client qui est attaché à sa boulangerie continuera à y acheter son pain. Je ne dis pas qu’il n’y aura pas de canabalisation à l’occasion, par simplicité, il faudrait être naïf de le penser, mais on a chacun nos clientèles."

Geoffrey Doyon : "Nous sommes une grand enseigne, nous respectons la loi."'