Économie – Social

Les buralistes manifestent contre le paquet de cigarettes à dix euros

Par Magali Fichter, France Bleu mercredi 4 octobre 2017 à 7:52 Mis à jour le mercredi 4 octobre 2017 à 18:32

Les buralistes ont déversé des carottes près du ministère de la Santé
Les buralistes ont déversé des carottes près du ministère de la Santé © AFP

Ils voulaient se faire entendre de la ministre de la Santé, et sont allés sous ses fenêtres. Les buralistes se sont rassemblés à Paris ce mercredi à la mi-journée, notamment pour contester la prochaine hausse du prix du paquet de cigarettes à dix euros.

Les buralistes sont en colère. En cause, notamment, la hausse sans concertation du prix du paquet de cigarettes, qui devrait atteindre dix euros d'ici 2020, comme l'a a annoncé Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. Une hausse progressive, programmée dès début novembre, avec une première augmentation de 72 centimes d'euros. Ils venaient de toute la France, de l'Alsace au Gard en passant par l'Île-de-France ou la Somme, et ils se sont rassemblés ce mercredi, à la mi-journée, devant le ministère de la Santé à Paris.

Les buralistes devant le ministère de la Santé après une opération escargot

Une cinquantaine de véhicules conduits par des buralistes ont mené tôt ce mercredi matin une opération escargot sur l'A4 et sur le périphérique depuis Maison Alfort, dans le Val-de-Marne, en direction de Paris. IIs sont arrivés en fin de matinée devant le ministère de la Santé, où ils prévoyaient de déverser 1,2 tonnes de carottes près du ministère afin de réclamer un "plan Marshall" pour la profession. Ils ont donc décidé de les déposer à quelques centaines de mètres de là, avant de se préparer à manifester.

Vendredi, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin doit recevoir une délégation de la confédération des buralistes. "Nous allons lui rappeler qu'à l'époque où il était maire de Tourcoing, il manifestait aux côtés des buralistes", a déclaré Jean-Luc Renaud, secrétaire général de la confédération.

5000 buralistes seraient menacés par la hausse du prix des cigarettes

Une réunion a eu lieu avec le groupe parlementaire LREM ce mercredi après-midi. Les buralistes espéraient obtenir des mesures de compensation. Ils demandent notamment une harmonisation des prix à l'échelle de l'Europe. Ils dénoncent aussi l'absence de lutte efficace contre le marché parallèle, estimé à 27% des ventes en France (via notamment Andorre et la Belgique).

Chaque année, 500 à 1000 débitants de tabac ferment leurs portes en France, et selon les buralistes, ils sont 5000 à être menacés par la hausse du prix du paquet de cigarettes.

Qui sont les buralistes - Visactu
Qui sont les buralistes © Visactu -