Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Les bus déviés du quartier Kerangoff à Brest suite à de nouveaux incidents

Les élus CFDT du réseau Bibus à Brest ne veulent plus passer dans le quartier Kerangoff pour des raisons de sécurité. Une déviation est mise en place dès ce soir, en raison de la multiplication des incidents.

Une déviation est mise en place
Une déviation est mise en place © Maxppp - Alain Coquil/LE TELEGRAMME

Brest, France

Ils ne veulent plus que les bus circulent quartier Kerangoff à Brest car c'est selon eux trop dangereux. Les élus CFDT du réseau Bibus ont déclenché une "notification de danger grave et imminent" ce lundi, suite à plusieurs incidents ces dernières semaines. Plusieurs bus ont été caillassés, le dernier en date vendredi. Une fusillade s'est également produite dans le quartier jeudi soir. 

Le syndicat réclame donc qu'une déviation soit mise en place dès 18h30 en fin de journée, et dès 13 heures les mercredi et les week-ends. La direction a selon eux accepté de la mettre en place pour aujourd'hui. Une réunion est prévue mercredi.

Mi-octobre, une passagère d'un bus avait déjà été blessée par des débris de verre quand trois jeunes avaient jeté des pavés sur un bus de la ligne 1 dans le quartier. Des déviations temporaires avaient déjà été mises en place. Des médiateurs étaient présents pendant deux semaines à bord ainsi que des vigiles à certains arrêts pour renforcer la sécurité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu