Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Les campings des Alpes-Maritimes parlent d'une saison catastrophique cet été

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Les campeurs se font attendre dans les Alpes-Maritimes. La saison a du mal à démarrer dans les plus de 80 campings que compte le département. Que ce soit sur le littoral, dans le Moyen ou le Haut Pays, les établissements comptent sur les étapes de dernière minute.

le domaine de la bergerie à Vence
le domaine de la bergerie à Vence - CAMPING DOMAINE DE LA BERGERIE

Le printemps s'annonçait très prometteur au camping trois étoiles Le domaine de la Bergerie, dans la forêt de la Sine à Vence, le taux de remplissage ne dépasse pas les 10% en ce début de mois de juillet. "Nous avons rouvert le 8 juin et nous avons enregistré pour ce mois de juin une fréquentation en baisse de 80% par rapport à juin 2019, c'est catastrophique, du jamais vu" explique Josiane, employée du camping. 

Reportage

Les étrangers ne sont pas au rendez-vous

Le département compte plus de 80 établissements de plein air, de taille plutôt modeste, qui vont du non-classé au quatre étoiles, et partout la saison peine à démarrer. Il y a eu beaucoup d'annulations pendant le confinement et encore aujourd'hui les réservations sont en baisse que ce soit sur le littoral, dans le Moyen et le Haut Pays. Les professionnels comptent sur les passages de dernière minute. 

La clientèle étrangère n'est pas au rendez-vous témoigne Josiane : "Certains se demandaient s'ils allaient pouvoir voyager, s'ils devraient observer une quatorzaine en arrivant en France ou en rentrant chez eux. Il y a aussi ceux qui craignent de tomber malade. Chez nous, 50% de la clientèle est étrangère, principalement européenne, des néerlandais, des britanniques, des allemands, des belges, les danois sont absents cette année ainsi les suédois et les norvégiens. On a quelques personnes qui pensent revenir en septembre, avec leurs caravanes."

Les quelques campeurs présents décrivent une ambiance calme, parfois trop calme à leur goût :"nous sommes des habitués, on vient depuis 25 ans chaque année avec nos enfants, nos petits-enfants qui nous rejoignent. On s'est fait des amis, mais ils ne sont pas présents cette année, c'est un peu triste, on jouait habituellement aux cartes ou aux boules ensemble" raconte ce couple d'Ardéchois. 

Une campeuse ardéchoise

Protocole sanitaire adapté

La fédération de l'hébergement de plein air a établi une charte, utile aux professionnels, pour rappeler les normes sanitaires et gestes barrières à respecter dans le contexte de circulation du coronavirus. "Je ne vous cache pas que les emplacements avec sanitaires privés sont les plus demandés cette année" confie Josiane.

Des barrières en plexiglas ont été installées à la réception ainsi qu'un flacon de gel hydroalcoolique. "On a l'habitude de nettoyer les sanitaires régulièrement dans la journée, on ajoute une couche supplémentaire de désinfectant, on a mis en place un sens de circulation pour que les personnes ne se croisent pas, espacé les tables au snack, un bac à vaisselle sur deux est condamné" détaille Josiane. 

Au camping La Bergerie de Vence, les six personnels employés à l'année sont revenus travailler le 8 juin. Mais la dizaine de saisonniers travaillant l'été habituellement ne sera pas recrutée au vu de la fréquentation. 

Josiane du camping Le domaine de la Bergerie à Vence

Choix de la station

À venir dansDanssecondess