Économie – Social

Les cantines scolaires à l'heure du "consommer local" en Côte-d'Or !

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne et France Bleu jeudi 1 septembre 2016 à 18:49

A Auxonne la cantine du collège sert le plus possibles de produits locaux
A Auxonne la cantine du collège sert le plus possibles de produits locaux © Radio France - Thomas Nougaillon

"Mangez local" ! Depuis 2 ans, le gouvernement tente de promouvoir l’approvisionnement local dans la restauration collective. Alors qu'une loi pourrait être votée, en Côte-d'Or, le Conseil départemental n'a pas attendu cette volonté gouvernementale pour se lancer dans l'aventure.

Depuis 2011, le Conseil départemental de Côte-d'Or, qui sert 2 millions de repas chaque année dans les 47 collèges publics et les 7 collèges privés du département, lance régulièrement des opérations de promotion. En 2015/2016 par exemple, c'était l'année de la fraise de Côte-d'Or, l'année d'avant celle du burger charolais... Au fond, il s'agit d'inciter le maximum de responsables de cantines à franchir le pas. Et de proposer aux élèves des repas fabriqués avec des produits locaux. Certains établissements sont d'ailleurs très en avance. C'est le cas du collège "la Croix des Sarrazins" d'Auxonne, l'un des pionniers en la matière. Chaque jour, ce sont 450 élèves sur les 705 que compte le collège qui profitent d'une cantine pas tout à fait comme les autres.

Karen Bachut est chef de cuisine au collège d'Auxonne, elle nous explique comment est née cette démarche dans son établissement

Ce jour là, on a servi aux élèves de la salade de Labergement, des frites faites avec des pommes de terre de Domois près de Dijon. Le poulet et la pomme du dessert étaient eux aussi de Côte-d'Or. Comme à "la croix des Sarrazins" d'Auxonne, l'objectif du Conseil départemental serait d'atteindre les 80 % de produits locaux dans les cantines d'ici peu. Pour l'instant, les agents de gestion et les chefs de cuisine des établissements scolaires peuvent ou non suivre la démarche. Une démarche qui se fait sur la base du volontariat.

Karine Bachut chef de cuisine engagée et militante du "manger local"! Pour elle cela signifie "manger mieux"! - Radio France
Karine Bachut chef de cuisine engagée et militante du "manger local"! Pour elle cela signifie "manger mieux"! © Radio France - Thomas Nougaillon

Quoiqu'il en soit, que les cantines soient approvisionnées en produits locaux ou pas, en Côte-d'Or, le Conseil départemental a fixé un prix unique pour les repas au collège : 3 euros 59, alors que le coût de revient est plutôt aux alentours de 8 euros, le département propose des aides aux établissements qui souhaitent rejoindre ce mouvement.

Reportage au collège "la croix des Sarrazins"

Partager sur :